L'institut "Mémoires de l'édition contemporaine", installé à l'Abbaye d'Ardenne aux portes de Caen, rassemble, conserve et met en valeur les fonds d'archives des maisons d’édition et des auteurs. L'Imec est l'un des invités d'honneur du salon des Livres rares et Objets d'art qui se tient sous la nef du Grand Palais

27 kilomètres de linéaires, 44 millions de feuillets, sont conservés sous la nef de l'abbaye d'Ardenne
27 kilomètres de linéaires, 44 millions de feuillets, sont conservés sous la nef de l'abbaye d'Ardenne © Radio France / Jacqueline Pétroz

27 kilomètres de linéaires, 44 millions de feuillets, sous la nef de l'abbaye majestueuse, habillée désormais de bois et de verre, le silence de l'étude règne.

Nathalie Leger est la directrice de l'Imec : "Il faut souvenir de l'état dans lequel on a trouvé ce lieu, c’était une abbatiale totalement à l’abandon, où tout était ouvert. Et c’est devenu un lieu lumineux et très contemporain. "

L'abbatiale a été entièrement restaurée et restructurée
L'abbatiale a été entièrement restaurée et restructurée © Radio France / Jacqueline Pétroz

Une mine d'or pour préserver le processus créatif

Chaque année 450 chercheurs, étudiants, cinéastes, biographes du monde entier consultent ce fond extraordinaire et entrent dans l'intimité des auteurs. 

Nathalier Leger veille avec émotion sur ces carnets, brouillons et correspondances : "La matière même est bouleversante. Avoir le corps de l'auteur sous les yeux, presque entre ses mains. Ce qui est fort aussi, c'est lorsque c'est Marguerite Duras qui vous sollicite, comme ça a été le cas. C’est de découvrir le manuscrit 'L'avenir dure longtemps', l’autobiographie de Louis Althusser. Ou d'ouvrir pour la première fois des cartons et sortir toutes les notes manuscrites du jeune Patrice Chéreau"

Les rayonnages comme suspendus dans le vide puisque les sols sont en verre
Les rayonnages comme suspendus dans le vide puisque les sols sont en verre © Radio France / Jacqueline Pétroz

Il y a des surprises aussi, comme ce livre de Christine Angot maculé d'excréments par un lecteur. Instructif mais pas simple à conserver. 

L'Institut Mémoires de l’Edition contemporaine, avec 650 fonds d'archives, s'ouvre également au grand public à travers expositions et visites.  

Les manuscrits d'Audiberti ou de Violette Leduc. Les photos de Gisèle Freund. Les partition d'Erik Satie, conservés par l'Imec sont également visibles à Paris, car présentées au salon Livres rares et Objets d'art jusqu'au 15 avril, sous la nef du Grand Palais.

Le bois et le verre et les vieilles pierres de l'abbaye
Le bois et le verre et les vieilles pierres de l'abbaye © Radio France / Jacqueline Pétroz
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.