Cette année 2020 - et ses deux confinements - a sans doute été l’année durant laquelle nous avons regardé le plus de séries. Mais peut-être, êtes-vous passé à côté de certaines. Voici selon nous, avis subjectif donc, les séries qui nous ont émerveillés, questionnés, divertis.

Les quelques personnages qu'on aime le plus parmi notre sélection 2020
Les quelques personnages qu'on aime le plus parmi notre sélection 2020 © Netflix, OCS et Disney

Des reines, des échecs, de la politique, #metoo, des paillettes, des tigres, un guerrier, de l'amour... Voilà ce que pourrez trouver dans notre sélection de séries qui ont rythmé l'année confinée que nous venons de passer. Nos 20 coups de cœur pour 2020 sont à regarder sans modération.

Normal people

L’histoire : L'histoire d'amour entre Marianne et Connell, deux jeunes d'horizons différents mais de la même petite ville d'Irlande. Du lycée aux bancs de l'université, leurs destins se croisent et s'enlacent, entre passion, jalousie et ressentiment. Adaptation du roman éponyme à succès de Sally Rooney.

Pourquoi on aime ? Parce que c'est un chef d'œuvre. Cette série irlandaise est magnifique, juste, intelligente. Elle émeut du début à la fin. Une love story dont on ne peut décrocher, vous risquez de dévorer les 12 épisodes d’une traite ! Deux âmes se trouvent, se perdent, se retrouvent. Romanesque à souhait, une pépite !

Où ? Sur StarzPlay, 1 saison.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le jeu de la dame

L’histoire : Le parcours d’une jeune orpheline, Beth Harmon, prodige des échecs, sur fond de Guerre froide. Beth va tout mettre en œuvre pour devenir la plus grande joueuse d’échecs du monde, tout en luttant contre ses addictions. 

Pourquoi on aime ? Parce que c’est un sujet original, que l’actrice est captivante et que les décors et les costumes des fifties et sixties sont sublimes. Une plongée dans le monde des échecs aussi intelligente que glamour.

Où ? Sur Netflix, 1 saison.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

I May Destroy You

L'histoire : Auteure londonienne en vogue, Arabella se fait violer un soir dans un bar après avoir été droguée. De cette agression, la jeune trentenaire n'a aucun souvenir si ce n'est un immense mal être qui va la pousser au fil des épisodes à partir à la découverte de ce qui lui est arrivé. 

Pourquoi on aime ? C'est la claque de l'été 2020 qu'on avait pas vu venir, une série résolument post #MeToo qui parle de façon inédite de violences sexuelles et de la notion de consentement. Si Arabella (formidable Michaela Coel, également scénariste de I May Destroy You) cherche tant savoir ce qui lui est arrivé, c'est pour ne pas se laisser enfermer dans un statut de victime. Bouleversant.

Où ? Sur OCS, 1 saison.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

No Man's Land

L'histoire : La vie d'Antoine bascule le jour où il croit reconnaître sa sœur Anna, morte dans un attentat en Égypte, sur des images de combattantes kurdes en Syrie. Une unité que le jeune architecte parisien va rapidement rejoindre, apprendre à connaître et avec laquelle, dans sa quête de vérité, il va sillonner le territoire syrien. 

Pourquoi on aime ? Parce que No Man's Land démarre comme une chronique d'un drame familial pour se transformer en un robuste thriller d'espionnage, doublé d'une vraie réflexion sur l'engagement et le sacrifice.   

Où ? Sur Arte, 1 saison.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

The Crown, saison 4

L’histoire : La saison 4 développe une narration saisissante autour de trois personnages féminins extrêmement forts. La série revient sur les années 1980, où deux relations dominent, celle entre la reine Élisabeth II et sa Première ministre Margaret Thatcher et celle entre le Prince Charles et sa jeune épouse Diana.

Pourquoi on aime ? La saison 4 est sans aucun doute la meilleure ! Magnifiquement écrite, admirablement réalisée et très bien documentée. L’apparition de Lady Di (parfaite Emma Corrin) y est aussi pour beaucoup. Gillian Anderson (qui avait déjà fait son retour dans Sex Education) joue elle aussi avec brio le rôle de la Dame de Fer, imitant sa façon de parler et sa posture comme personne. 

Où ? Sur Netlix, 4 saisons.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Tiger King (Le royaume des fauves)

L’histoire : Ce documentaire en sept épisodes est un mélange entre "Planète animale" et "Breaking Bad". Il retrace la vie de l'excentrique "Joe Exotic", 57 ans et de son vrai nom Joe Maldonado-Passage, amoureux des grands fauves et propriétaire d'un zoo dans l'Oklahoma où il élève tigres, lions et autres panthères.

Pourquoi on aime ? Pendant cinq ans, Eric Goode et Rebecca Chaiklin ont infiltré la communauté des propriétaires cinglés de "big cats" qui se vouent pour certains une haine sans limite. Cela commence d'ailleurs par la prison où est incarcéré Joe Exotic pour avoir commandité le meurtre d'une militante de la cause animale au passé trouble. Incarcéré aux États-Unis, il purge actuellement une peine de 22 ans de réclusion. La série présente une galerie de personnages complètement déjantés. Ils nous régalent par leur bêtise, leur méchanceté et leur humanité. Un vrai plaisir coupable.

Où ? Sur Netflix, 1 saison.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Unorthodox 

L'histoire : Inspirée d'une histoire vraie, Unorthodox est une plongée inédite dans un univers qui se laisse rarement filmer : celle des juifs orthodoxes de Brooklyn, New York. Un univers réfractaire à toute modernité qu'Esther Shapiro, 19 ans, ne supporte plus. Fraichement mariée à un garçon qu'elle connaît à peine, elle choisit de fuir en Allemagne. Mais la communauté ne laisse pas aussi simplement filer l'un des siens... 

Pourquoi on aime ? Parce que c'est une histoire d'émancipation féminine bouleversante, une ode à la vie et à la liberté. Avec son crâne rasé qui lui donne des airs de moineau tombé du nid et son regard derrière lequel perce une volonté de fer, la comédienne israélienne Shira Haas est la révélation d'Unorthodox. Indispensable.

Où ? Sur Netflix, 1 saison.

Sex Education, saison 2

L’histoire : On retrouve toute la bande, Otis, Maeve, Aimee, Eric, dans leurs nouvelles aventures. Et cela commence fort, avec une épidémie de chlamydia, au lycée Moordale. On assiste également aux premiers rapprochements d’Ola et Lily qui découvrent ensemble une nouvelle sexualité.

Pourquoi on aime ? Toujours aussi drôle et audacieuse, la saison 2 de Sex Education reprend ses codes impertinents, sa liberté de ton pour évoquer les désordres amoureux, le questionnement autour du sexe, la psychologie adolescente et y intègre aussi des problématiques sociétales récentes. 

Où ? Sur Netflix, 2 saisons.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Antidisturbios

L’histoire : Ce thriller espagnol raconte l'histoire d’une bavure, l'intervention d’une brigade anti-émeute entraînant la mort d’un migrant, enquête relancée par des images d’un témoin : la série espagnole Antidisturbios interroge les violences d'État.

Pourquoi on aime ? Six épisodes de 50 minutes et un rythme frénétique nous introduisent dans une intrigue policière construite comme un thriller. Derrière la caméra, Rodrigo Sorogoyen, le réalisateur prometteur d’El Reino et Madre, livre une partition oppressante dans une affaire de violence policière. Une série politique qui trouve un écho évident avec l'actualité française et qui la rend d'autant plus captivante.

Où ? Sur MyCanal, 1 saison.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

The Mandalorian, saison 2

L’histoire : Le Mandalorien, Din Djarin, poursuit son voyage, à la recherche d'un Jedi pour entraîner l'Enfant, une quête difficile. Les deux protagonistes se frayent un chemin à travers une galaxie dangereuse, affrontant de nombreux ennemis, dans la tumultueuse période qui a suivi la chute de l’Empire.

Pour on aime ? Quel plaisir de retrouver ces droïdes, ces Stormtroopers et ces monstres d’un autre temps et d’un autre univers. Les épisodes sont plus rythmés et plus élaborés que lors de la précédente saison et on craque pour la relation touchante entre Mando et bébé Yoda dont on finit par apprendre le nom. Le dernier épisode ravira de surcroît les fans des films.

Où ? Sur Disney +, 2 saisons.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Dix pour cent, saison 4

L’histoire : Andrea (Camille Cottin) est débordée par ses nouvelles responsabilités à la tête d'ASK. Mathias a quitté l'agence et les salariés doivent tout faire pour que leurs talents ne rejoignent pas les concurrents de Starmedia. Dans cette saison finale, les mauvaises nouvelles s'enchainent et le ton dramatique prend légèrement plus de place que celui de l'humour.   

Pourquoi on aime ? Parce que Dix pour cent tire sa révérence entre drôlerie et mélancolie. Certains de nos personnages préférés vont démarrer une nouvelle vie, un nouveau début de carrière comme Hervé (Nicolas Maury toujours fantastique). Certains épisodes sont touchants comme celui avec Franck Dubosc, à contremploi de ses rôles habituels.

Où ? Sur France tv, 4 saisons.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Mrs. America

L’histoire : Cette série nous plonge dans l'Amérique des années 70 et les combats féministes, au moment de la ratification de l'Equal Rights Amendment pour l'égalité des sexes. Elle retrace la (vraie) histoire de Phyllis Schlafly, une antiféministe, conservatrice, très à droite, qui va s'opposer à toutes ces femmes.

Pourquoi on aime ? Mrs. America est écrite par l’un des scénaristes de “Mad Men” et ça se voit. On est à un niveau hors-norme dans la finesse et le jeu, on prend le temps d'aller au fond des personnages. La série parle des années 70 mais elle analyse en fait de ce qu'il se passe dans notre société aujourd'hui. Cate Blanchett est époustouflante, quelle prestation ! Une des plus grandes séries de l'année 2020.

Où ? Sur MyCanal, 1 saison.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

I Am Not Okay With This

L’histoire : Sydney, une adolescente, doit faire face à ses relations avec ses camarades de lycée. Elle doit composer aussi avec la mort de son père, une mère quelque peu étrange et appréhender la découverte de sa sexualité. Pour ne rien arranger, elle doit affronter de nouveaux super pouvoirs.

Pourquoi on aime ? La série est tirée du roman graphique éponyme de Charles Forsman et elle est produite par les créateurs de Stranger Things, de belles références ! On aime les clins d'œil à la pop culture, le côté décalé des héros et les séquences surnaturelles qui surprennent dans cet univers assez classique du monde lycéen. La BO est en outre plutôt sympa, comme la série respecte à peu près tous les codes du cinéma indie, la musique joue forcément un rôle important.

Où ? Sur Netflix, 1 saison.

Dispatches from Elsewhere (Les envoyés d'ailleurs)

L’histoire : Adaptée du documentaire The Institute de Spencer McCall (2013), qui reconstituait un jeu de piste urbain ayant enrôlé plus de 10.000 participants à San Francisco en 2008, Dispatches from Elsewhere suit quatre personnages en mal de vivre qui s'y abandonnent.

Pourquoi on aime ? Parce que c'est une série unique dans son genre. Inventive, déroutante et parfois géniale, elle réussi à enthousiasmer. Surtout les trois premiers épisodes, ceux dont le script est signé par Jason Segel qui joue aussi Peter (et connu surtout pour son rôle de Marshall dans How I Met Your Mother). Les quatre acteurs sont d'ailleurs tous excellents, autant que surprenants. Le show prend régulièrement les traits d'une véritable thérapie de groupe à laquelle il est impossible de ne pas s'identifier ou, au moins, s'intéresser. 

Où ? Sur Amazon prime, 1 saison.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Hollywood

L’histoire : À Los Angeles, quelque temps après la Seconde Guerre mondiale, un groupe de jeunes artistes est prêt à tout pour démarrer une carrière dans l'industrie cinématographique. Ils vont découvrir les inégalités d'un Hollywood raciste, sexiste et homophobe et vont devoir se battre pour réaliser leurs rêves.

Pourquoi on aime ? Parce que la série nous replonge avec délectation dans l'âge d'or du cinéma et qu'elle n'hésite pas à mêler faits réels et réécriture de l'Histoire de façon très contemporaine. Ryan Murphy nous fait revivre le Hollywood de la fin des années 1940 aux années 1950, où les femmes, les gays et les noirs auraient pris le pouvoir. Éloigné de la réalité, mais totalement dans l'ère du temps, c'est rafraichissant et on aurait eu envie d'avoir une suite !

Où ? Sur Netflix, 1 saison.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Feel good

L’histoire :  Mae, une ex-junkie humoriste en herbe est une canadienne exilée au Royaume-Uni. Un jour, elle tombe amoureuse d’une femme hétéro, George (Georgina), venue assister à son spectacle de stand-up. Une relation qui va bouleverser son équilibre, déjà fragile. 

Pourquoi on aime ? C'est une petite révélation. À l’image de shows comme Louie, Feel Good alterne des bouts de spectacle de stand-up et des tranches de vie du quotidien. La comédienne Mae Martin nous livre une fiction semi-autobiographique aussi touchante que drôle. 

Où ? Sur Netflix, 1 saison.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Parlement

L’histoire : Parlement raconte les aventures d’un jeune assistant parlementaire à Bruxelles. Samy y débarque au lendemain du vote du Brexit sans connaître grand-chose aux institutions européennes.

Pourquoi on aime ? Parce que c'est une série pédagogique qui décrypte comment fonctionne l’Institution de l’intérieur. Même si les personnages sont un peu caricaturés, l'ambiance est très bien décrite, les personnages très proches de la réalité. Parlement est une chronique décomplexée de la fourmilière politicienne européenne que Noé Debré s’amuse à désacraliser avec un humour aiguisé.

Où ? SurFrance tv et sur Salto, 1 saison.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Quiz

L’histoire : Charles Ingram et sa femme, Diana, couple à priori sans histoires mais devenu célèbre pour avoir triché à la version britannique de "Qui veut gagner des millions" en 2001, avec la complicité d'un homme dans le public. Diana et ce complice, un universitaire également candidat, toussaient pour indiquer la bonne réponse.

Pourquoi on aime ? Parce que cette mini-série ne fait pas que raconter cette histoire, ce fait (et le procès qui en a découlé). Elle en montre aussi sa complexité. La puissance des jeux télé, les raisons qui poussent les Ingram (et pas qu'eux) à vouloir gagner. On doute même un moment sur leur culpabilité. On adore l'exceptionnelle mise en scène de Stephen Frears et les brillants acteurs qui interprètent le couple (Matthew MacFadyen, vu dans Succession ; Sian Clifford, la sœur dans Fleabag et Michael Sheen qui campe un excellent Chris Tarrant, présentateur du jeu). 

Où ? Sur Salto, 1 saison.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Patria

L’histoire : En huit épisodes, Patria raconte l'histoire de deux femmes, Bittori et Miren, habitantes d'une petite commune du Pays basque intérieur sud, autrefois des amies proches et désormais très éloignées, depuis l'assassinat du mari de l'une d'entre elles par le groupe indépendantiste basque ETA. L'histoire commence au moment où l'organisation annonce la fin de la lutte armée : veuve depuis plusieurs années, exilée à Saint-Sébastien, Bittori revient au village pour enfin savoir qui a tué son mari.  

Pourquoi on aime ? Parce que cette série espagnole touche à un sujet qui, mine de rien, est encore de l'histoire récente. Patria aborde la question de la lutte pour l'indépendance basque avec toute la subtilité et la nuance que nécessite cette question. Car rien n'est tout noir ou tout blanc et l'engagement de certains, à l'époque, pour ou contre le séparatisme, pour ou contre la lutte armée, le simple non-engagement aussi parfois, a brisé des familles, des amitiés, des couples. Première production de HBO Europe, Patria a été saluée par la critique au festival de San Sebastian. Point ultime de réalisme : les huit épisodes sont très... humides. Nombre de scènes pluvieuses, ce qui n'est pas sans nous rappeler que le pays basque n'est pas lésé, en termes d'averses, côté météo. 

Où ? Sur MyCanal, 1 saison.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'agent immobilier

L'histoire : un agent immobilier en perdition, dépressif et endetté hérite, au décès de sa mère, d'un immeuble délabré et insalubre dans le nord de Paris. Certains étages sont squattés sauf le dernier, occupé en toute légalité par une vieille amie de sa mère. À la rue, le voilà contraint d'emménager dans l'un des appartements. Ressurgissent alors des souvenirs refoulés et des secrets inavoués, mêlés aux pressions d'un prêteur israélien et aux pensées d'un poisson rouge. 

Pourquoi on aime ? Parce que les deux personnages principaux (l'agent immobilier et son père) sont formidablement incarnés par un Matthieu Amalric à milles lieux du Bureau des légendes et une vieille canaille, Eddy Mitchell. Parce que l'on sort, avec cette œuvre en quatre épisodes signée de l'auteur israélien Etgar Keret et de la scénariste Shira Geffen ("Les Méduses"), des sentiers battus des séries. Drôle, touchante, mais aussi fantastique, surréaliste, l'Agent immobilier se rapproche du conte kafkaïen.  

Où ? Sur Arte, 1 saison.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Thèmes associés