Pour la sortie de son nouvel album Nos Histoires , La Grande Sophie occupe le site et l'antenne de France Inter toute la semaine. Elle est allée à la rencontre d'anonymes pour les interroger. Ecoutez les pastilles sonores qu'elle a raménées.

Revivez le tweet chat du jeudi 24 septembre :

[View the story "La Grande Sophie - Le tweet chat sur @franceinter" on Storify]### Ecoutez aussi Dans ma tête avec La Grande Sophie, le mix qui donne à entendre ce qui se passe dans sa tête.

L'histoire de Nos Histoires

Trois ans après La Place du Fantôme , la grande brune offre un disque très rock, assez énergique pour des textes aux tonalités douces amères. Elle s'adresse toujours à quelqu'un dans ses chansons. Ainsi, même en évoquant Hanoï , elle s'adresse à la ville comme à une personne.

Cet album s'appelle Nos Histoires car elle imagine que ses histoires à elle, mises en musique, existent autrement dans la tête de ceux qui les écoutent. Que deviennent donc ces portes qui claquent, ces personnages évoqués en filigrane, auprès du public ? La Grande Sophie :__

Je n'aime pas expliquer mes chansons car je préfère que les auditeurs se fassent leurs propres histoires. C'est cela qui m'intéresse vraiment.

Dès aujourd'hui, écoutez quatre des chansons de l'album et réagissez sur Twitter avec le hashtag #LGSophieInter .

► Hanoï

Ma Colère

La Grande Sophie a fait elle-même son propre micro-trottoir pour savoir ce que ses titres évoquent dans l'imaginaire des gens qu'elle croise au hasard :Rodolphe : "Ça me rappelle le film Cours, Lola. Pour moi c'est une course." Louise : "Pour moi c'est l'histoire de quelqu'un qui part avec son sac sur le dos sans savoir pour combien de temps. C'est la notion de temps qui me parle le plus." Tina : "Je vois des images, la pluie, l'autoroute, beaucoup de voitures et de publicités qui défilent. Il y a un brouhaha d'images, de mots et d'informations. Cette multitude brouille la lecture. Je pense à Andy Warhol mais je ne sais pas pourquoi."

► Les Portes claquent

La Grande Sophie a fait écouter à quelques privilégiés la chanson Depuis le 11 mars ... Découvrez leurs réactions.

► Paroles de Depuis le 11 mars

La Grande Sophie - depuis le 11 mars
La Grande Sophie - depuis le 11 mars © Radio France

Jeanne : "Je suis perplexe et désorientée car le 11 mars n'évoque rien pour moi. Je pense à Alain Colas disparu en mer alors que sa femme attendait des jumeaux."

Sylvie : "Il est arrivé quelque chose le 11 mars, qui a changé sa façon de vivre. Il est question d'un départ ou d'une mort. Le prénom de Yuko ne m'évoque rien mais j'aime l'idée de se regénérer dans l'eau." __

Maintenant à vous de raconter ce que vous inspirent ces titres sur Twitter avec le hashtag #LGSophieInter . Elle vous répondra le 24 septembre à partir de 14h.

France Inter partenaire de l'album Nos Histoires >

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.