Qu'est-ce qui fait le succès d'une série médicale ? Pourquoi ces heures, passées en huis clos avec des personnages s'adressant les uns aux autres dans un opaque jargon spécialisé, nous passionnent-elles ? Entre "Urgences" et "Hippocrate", penchons-nous sur les séries en milieu hospitalier.

La série Hippocrate
La série Hippocrate © Denis Manin / 31 Juin Films / Canal+

Et si aujourd’hui, on s’installait tranquillement sur un chariot de réanimation, juste pour entendre les douce voix des Dr Lewis, Green ou Benton ? Les séries médicales, ce n’est plus une tendance mais un genre bien installé depuis très longtemps… Dans les soaps, c’est General Hospital et dans les dramas, ça a commencé par des médecins hors pair, sympa ou plus sévère, Docteur Kildare Marcus Welby ou le docteur Doogie… Et puis dans les années 1980, le personnel hospitalier s’est imposé de façon collective comme à Boston avec la série Saint Elsewhere _(qui a révélé Denzel Washington) ou dans les années 1990 avec Urgences (_qui a révélé George Clooney, sans parler de l’infirmière Carol Hataway (et future Good Wife) Juliana Margulies). 

Si les séries médicales américaines enquêtent à la sauce Sherlock Holmes dans Dr House ou jouent avec la forme héroïque du brillant médecin dans The Good Doctor, au moment où les amourettes et les opérations chirurgicales américaines de Grey’s Anatomy rythment depuis plus de quinze ans la vie des téléspectateurs du monde entier … La France n’est pas en reste ! Hippocrate, de Thomas Lilti, offre un grand moment de télévision. Son créateur est d’ailleurs membre du jury à Séries Mania cette année aux côtés, ce n’est pas un hasard, de Julianna Margulies. 

Sur France Inter, les séries médicales ont aussi été invitées à l'antenne, c'est le cas notamment de Urgences ou Hippocrate. 

"Urgences"

La série Urgences a été créée par Michael Crichton (l'auteur derrière Jurassic Park), d'après sa propre expérience en tant qu'interne en médecine dans des urgences surchargées. Le pilote de la série a été réalisé par Steven Spielberg (rien que ça !). En mettant en scène la vie de l'hôpital universitaire Cook County, la série traite de questions de sociétés propres au monde médical (la séropositivité, l'euthanasie, le cancer, la médecine humanitaire…) mais pas que (l'homosexualité et l'homoparentalité, la guerre en Irak…).

Urgences a été diffusée pendant 15 saisons, de 1994 à 2009 (soit 331 épisodes).

Alexis Demeyer évoque Urgencessur France Inter :

Il n'y a ici pas un ou deux héros principaux comme c’est le cas dans la majorité des séries, mais une multitude de personnages qui changent d’ailleurs souvent, comme dans un vrai hôpital.

3 min

Urgences : génération "NFS-chimie-iono" (chronique "Fin de séries")

Par Alexis Demeyer

À noter qu'en 2016, George Clooney (Dr Doug Ross) et Hugh Laurie (Dr House) avaient fait un remake de la série…

"Hippocrate"

Hippocrate était un film de Thomas Lilti ; c’est devenu une série en huit épisodes, diffusée depuis le 26 novembre 2018 sur Canal+. Cette série a reçu un accueil critique très positif.

L'histoire se déroule dans un hôpital parisien où un patient meurt d'un agent pathogène non identifié. Les médecins titulaires du service de médecine interne se retrouvent confinés chez eux ; trois internes inexpérimentés et un médecin légiste vont devoir gérer seuls le service. Sauf que la quarantaine, qui devait ne durer que 24 heures, se prolonge…

D'une situation fictionnelle improbable, Thomas Lilti réussit à dresser un tableau très réaliste de l'assistance publique aujourd'hui. Et pose cette question difficile : lorsqu’il faut affronter les manquements, qui faut-il condamner ? Le soignant ou l’hôpital ? L’humain, ses limites, ses aveuglements, ses mensonges ou l’institution, ses jeux de pouvoirs, ses tabous, ses lacunes ?

À France Inter, nous avons beaucoup aimé cette série et nous vous en avons parlé à plusieurs reprises. Nicolas Demorand la conseillait dans ses 80 secondes matinales :

Formidable parce qu’il n’y a pour ainsi dire aucune intrigue, pas de suspense, pendant toute la première partie de la série. Le vrai personnage principal d’Hippocrate, c’est l’hôpital.

Dans la série, Alice Belaïdi incarne Alyson, une jeune interne qui débarque pour son premier jour de stage dans cet hôpital ; elle était invitée avec Thomas Lilti chez Popopop :

54 min

Rencontre avec Alice Belaïdi et Thomas Lilti ("Popopop")

Par Antoine de Caunes et Charline Roux

Thomas Lilti était également reçu au micro de Sonia Devillers :

Cela peut arriver, c'est déjà arrivé. Pendant l'épidémie Ebola, on a mis des personnels soignants en quarantaine, en Espagne notamment ou aux USA.

18 min

Thomas Lilti met l'hôpital en série ("L'Instant M")

Par Sonia Devillers

Aller plus loin

RENDEZ-VOUS au festival Series Mania à Lille, pour les fans de séries (ou les curieux, tout simplement)

► Pour ne rien rater de ces rendez-vous et de  l'actualité du festival abonnez vous au podcast "Séries Mania sur écoute" sur Itunes ou via RSS

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.