Armé d'un guitariste électrique et d'un micro , devant des visions photographiques de Benedetto et de ses fantômes, désarmé le reste du temps, c'est à dire à voix nue, Philippe Caubère incarne le poète, l'acteur, le démiurge.

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.