Un collectif de professionnels du cinéma, femmes et hommes, s'engagent ce jeudi dans une tribune pour l'établissement de quotas de femmes dans le financement du cinéma français, seul moyen selon eux de parvenir à la parité. La ministre de la Culture s'y est dite favorable.

La présidente du CNC Frédérique Bredin et la ministre de la Culture Françoise Nyssen, avec les dirigeants du Festival de Cannes Pierre Lescure et Thierry Frémaux, en 2017
La présidente du CNC Frédérique Bredin et la ministre de la Culture Françoise Nyssen, avec les dirigeants du Festival de Cannes Pierre Lescure et Thierry Frémaux, en 2017 © Maxppp / Frédéric Dugit / PhotoPQR / Le Parisien

Des quotas pour assurer la parité dans le monde du cinéma ? C'est-ce que demandent ce jeudi matin des professionnelles et professionnels de ce secteur, dans une tribune publiée dans Le Monde. Parmi les signataires, on retrouve Juliette Binoche, Agnès Jaoui, Alexandra Lamy ou encore Charles Berling. 

Des inégalités salariales jusqu'à 42%

Les signataires de cette tribune intitulée "Les quotas, étape inévitable pour vaincre les inégalités" dénoncent une discrimination toujours présente dans le monde du cinéma, et s'appuient sur des chiffres : "Moins d'un long métrage sur quatre agréé par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) est réalisé par une femme", et l'écart salarial peut se creuser jusqu'à 42%.  

"En soixante et onze ans de Festival de Cannes, une demi-Palme d’or a été décernée à Jane Campion en 1993, partagée avec Chen Kaige. Et un César de la meilleure réalisatrice pour Tonie Marshall en 2000". 

En outre, les signataires de la tribune évoquent des exemples similaires dans d'autres pays d'Europe : en Suède et en Irlande, des quotas ont été adoptés pour que d'ici trois ans, 50% des subventions soient accordées à des femmes.  

La ministre de la Culture favorable

"En Suède, à la suite de cette politique, la proportion de réalisatrices est passée de 16 % en 2012 à 38 % en 2016", expliquent les signataires, qui par ailleurs mettent en avant le fait que le Conseil de l'Europe a recommandé, en septembre dernier, aux Etats membres de l'UE de prendre des mesures pour favoriser l'égalité dans ce domaine.  

La tribune, qui soutient une prise de position de la ministre de la Culture François Nyssen en faveur de la parité, est elle-même soutenue par la ministre : ce jeudi sur Europe 1, elle s'est déclarée favorable à une telle politique de quotas. "Le CNC attribue des aides en fonction de critères les quotas peuvent tout à fait rentrer, aussi, dans une réflexion et dans des critères", a-t-elle affirmé. 

Articles liés
Culture
Crème au citron
24 avril 2018
Culture
Gâteau aux pommes
24 avril 2018
Culture
Saumonette grillée au fenouil
24 avril 2018
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.