Fauve 617
Fauve 617 © Radio France

Fauve se fait un régal de la collection de vinyles de Radio France . Le 10 février, le collectif a investi les rayons de la discothèque de Radio France , dans l'antre de la musique et des livres, à l'occasion de leur journée de Rédac'chef sur franceinter.fr .

La discothèque est un lieu particulier, aux portes de Paris, et contient le dépôt de milliers de vinyles, mais aussi de livres ou de partitions. De Schubert à Gainsbourg, de Boris Vian à Jack Kerouac, les Fauve espèrent bien y faire quelques trouvailles et se laisser surprendre. Ecoutez-les.

Fauve photographie la discothèque en six polaroïds

Au milieu des rayons, les Fauve ont écouté et découvert les disques des Clash, Dave Brubeck, les Beatles, un disque de chants de travailleurs géorgiens, Joey Badass, NTM, MC Solaar, pendant que l'un d'entre eux a pris quelques photos polaroïd.

Polaroïd de Fauve à la Discothèque de Radio France
Polaroïd de Fauve à la Discothèque de Radio France © Fauve / Radio France

Cette photo rend bien le côté froid et étrange de cet endroit. Malgré l’impression de vide, il recèle des tas de trésors, c’est immense. Un million et demi d’objets sont là, pleins d’âme et d’histoire, il y a 500 000 vinyles mais aussi les livres ou les partitions.

Polaroïd de Fauve à la Discothèque de Radio France
Polaroïd de Fauve à la Discothèque de Radio France © Fauve / Radio France

C’est fou de se retrouver ici, car Fauve est partie d’une histoire d’amitié, d’une chambre et ça s’ouvre de plus en plus et nous voilà dans ces archives. Jamais on aurait pu penser qu’on vienne faire presser ici un vinyle. On n’est pas des fétichistes du vinyle.

Christine Siméone, journaliste culture à France Inter : De quoi Fauve pourrait-il être fétiche ?

Réponse du collectif :

De sentiments, de chaleur humaine, de rencontres, d’amitiés.

Polaroïd de Fauve à la Discothèque de Radio France
Polaroïd de Fauve à la Discothèque de Radio France © Fauve / Radio France

Ici, on a les fiches des disques sur des petits cartons, à l’ancienne.

Là, ce sont les fiches des disques d'Eddie Cochran.

Polaroïd de Fauve à la Discothèque de Radio France
Polaroïd de Fauve à la Discothèque de Radio France © Fauve / Radio France

Les tranches de disques alignés ne font que 3 mm d'épaisseur et il y a un monde différent derrière chacune d'entre elles. En regardant ces tranches et ces dizaines de couleurs, on passe du chant grégorien au rap en 3 mm.

D'ailleurs, le rap est la musique préférée des Français, mais ils ne le savent pas.

Polaroïd de Fauve à la Discothèque de Radio France
Polaroïd de Fauve à la Discothèque de Radio France © Fauve / Radio France

Fauve - Vieux Frères partie 2

Fauve détonne avec un projet artistique tout azimuts et son rapport à l'image. Le collectif, qui a refusé de participer aux Victoires de la Musique pour ne pas se montrer à la télé, est une des révélations de ces deux dernières années.

Une vingtaine de personnes y contribuent et cinq d'entre-elles se produisent sur scène. Leur musique, elle aussi, est plurielle. Elle puise dans le rap d'Eminem, ou encore le rock de Noir Désir. Ils expriment le malaise des 20-30 ans.

Après Vieux Frères il y a deux ans, ils sortent Vieux Frères 2e partie. Avec une musique apaisée, et même des cordes et une chanson d'amour, ils reviennent, le verbe haut, pour continuer à réclamer ce supplément de chaleur humaine, de respect et de joie qui semblent avoir déserté les trottoirs des grandes villes.

Articles liés
Culture
Comment Goscinny est venu à la BD ?
21 septembre 2017
Culture
Goscinny en quelques dates
21 septembre 2017
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.