Ne quittez pas 2020 sans prendre le temps de découvrir quelques médias en ligne et réseaux sociaux qui regardent le monde un peu différemment. Lentement, avec poésie et humour. Sélection.

Photo issue la série Citylines
Photo issue la série Citylines © Bardig Kouyoudjian

Ici pas question de suivre les tendances, les buzz, les polémiques, etc... il s'agit simplement de suivre la piste de ceux qui s'affirment simplement comme ils sont, sans désir d'emmener derrière eux des cohortes de followers. A bas bruit, ils et elles persistent donc à émettre des signaux de lumière dans le brouillard épais des réseaux sociaux. On a donc rassemblé ici une petite sélection des comptes sur Instagram, uniquement,  qui rendent plus intelligents et plus sensibles. Ils sont animés par des professionnels de l'info, de la science, des amatrices ou des militants, des artistes, bref, on a ouvert une large focale pour scruter tous les horizons, sans passer par les clichés du développement personnel, du bien-être, de la pensée positive, et autre chantres du faites-comme-moi-et-tout-ira-mieux. 

L'intimiste, un media lent et doux

L'intimiste est une newsletter livrée un dimanche sur deux depuis mars 2019, et s'adresse spécialement à ceux qui sont fatigués par l'actualité et de ses évidences, ses unes, ses émissions spéciales, ses breaking news, ses urgences et ses boursouflures.

On trouve des pépites dans ces articles, comme une histoire du banc public ou celle du sourire (car il n'a pas toujours été de bon ton de l'afficher). On suit une anthropologue parmi les astrologues de Bénarès, on regarde des photos dans les bars parisiens, (souvenez-vous de ces antiques agoras de l'avant 2020), on lit des poèmes, des extraits de romans. Surtout, surtout, on suit des plumes conteuses, des voix qui racontent l'actualité au plus près de leur ressenti. Attrapée par le banal et le quotidien, l'actualité raconte autre chose, elle déroule sous nos yeux la vraie vie, en fait. Pour ces soi-disant petites choses, le lectorat semble de plus en plus nombreux. "car tout le monde a pris conscience qu'on ne savait pas forcément voir ce qui nous entoure, et que le quotidien et le banal , méritaient peut-être une attention différente" explique la fondatrice de L'intimiste, Sandrine Tolotti. Il n'est pas neutre de savoir que ces informations-là sont rassemblées, racontées, et offertes par une équipe de journalistes professionnels, employés dans des médias traditionnels, à titre bénévole pour L'intimiste. À la lecture de ces pages, on retient une impression de collage poétique dans l'alignement des pensées, pour cette newsletter éditée, non sans humour, aux Presses de la lenteur.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

CNRS le journal, du neuf dans le regard

Ici nous tenons du sérieux qui nous pousse au rêve, et je devrais même dire aux rêves. Ceux de solutions trouvées pour sauvegarder ce qui nous reste de faune et de flore, ceux de techniques considérées comme ancestrales mais qui pourraient nous être fort utiles par gros temps, et ceux de découvertes à venir, qui pourraient faire tout basculer. On entre dans le compte Instagram du CNRS, et de son journal, comme Paul Valéry le faisait dans un musée, non sans désir, et ce qui comptera ici, c'est le votre. D'un post à l'autre, la porte vous sera ouverte vers la rencontre avec un scientifique qui inspecte les fonds marins au large de la base scientifique Dumont d'Urville dans le cadre d'un programme qui tente de faire du pétoncle austral un témoin environnemental, ou bien vous découvrirez un gros plan sur les tentacules d’un corail rouge photographié au large de Marseille, à 25 m de profondeur, près de l'île de Riou, ou bien le Grand Four Solaire (gigantesque en fait) adossé à un bâtiment du CNRS, composé d'une tour foyer et d’un miroir parabolique de 1 mégawatt. Si vous êtes plus aventureux encore, vous saurez tout sur la  Construction d’un Mongulu (habitat typique des pygmées) dans un campement de pygmées Baka au Cameroun.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

La vie rêvée des livres

On aime que les éditions Zulma est titrée ainsi une série de posts pour faire découvrir des autrices, des auteurs et leurs romans, en espérant, qu'au fil des pages partagées en libre lecture, quelques effets magiques, choquants, déboussolants, et vivifiants se produisent. Cette maison d'édition très dévouée à la découverte de la littérature étrangère, a conçu La vie rêvée des livres, feuilleton à suivre depuis plusieurs semaines, à travers lequel elle propose de livre des extraits des ouvrages qu'elles éditent. 

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

LSD, Le Salon des Dames, n'est pas en manque d'héroïnes

Plus militant mais qui réserve toujours de l'inattendu, c'est Le Salon des Dames, alias LSD. ML'une des missions est la réintégration des femmes dans les manuels scolaires, pas uniquement dans une double-page titrée "les femmes aussi". 

Pour Noël, LSD a fait une crèche à sa manière : avec la super mathématicienne de la NASA Katherine Coleman Johnson, Ella Fitzgerald, Rosa Parks, la sportive Billie Jean King, la cosmonaute Sally Ride, Frida Khalo, et Florence Nightingale pionnière des soins infirmiers modernes. N'est pas une âne qui ne le savait pas, raison pour laquelle LSD existe. Allez plus loin, et apprenez qu'Amelia Earhart a été la première aviatrice au-dessus de l'Atlantique. Des petites diaporamas postés sur Instagram donnent ainsi quelques informations sur diverses héroïnes. 

Le compte joue avec l'image noir et blanc, qui se veut plus artistique, pour glisser des informations, trop brèves, comme cette information sur l’Iran où les manuels scolaires de maths se voient amputés, sur la couverture, des images de petites filles et pour ne laisser que celles des garçons.

Connaissez-vous Arture ? 

Avec Arture,  vous côtoierez des sculptures égyptiennes, des tableaux de Goya, et Degas, l’art roman, l’orientalisme, l’impressionnisme, la maison Fabergé, l’art nouveau, Nadar mais aussi, plus "pointus" et moins connus, les sublimes cyanotypes végétaux d’Anna Atkins, la calligraphie coranique, l’art contre la ségrégation aux États-Unis, l’histoire du corset des femmes, la mode masculine sous Louis XVI ou encore la culture Olmèque. Toutes ces images sont aussi dans l'appli Arture, et donc sur son fil Instagram. Pour ceux qui pensent se mettre l'art dans la poche, et qui n'ont qu'une minute à lui consacrer, chaque œuvre ou mouvement artistique est accompagné d’un cartel, avec quelques clés pour comprendre. 

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Matthias Vincenot

"J'écris pour un murmure, dans la tumulte organisé", ces mots sont du poète Matthias Vincenot qu'on vous conseille amicalement de suivre. Parfois il se lance dans des opérations étranges, comme retrouver Marcel Amont (oui il faut être d'un autre siècle pour savoir qui c'est)et lui permettre de publier "Mirlitontaines et chansons oubliées", mais il écrit aussi et surtout la poésie d'aujourd'hui, celle dans laquelle les adultes de vingt-ans se reconnaissent, celle qui dit la vie actuelle. De ces pensées quotidiennes il a fait aussi des Insta-poèmes, et chez lui, l'éternité est provisoire, comme l'indique le titre de son dernier recueil. 

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les photos-poésies de Bardig Kouyoumdjian

Bardig Kouyoumdjian est photographe, basé à Paris. Il est diplômé de The New York Institute of Photography. Après un travail de plusieurs décennies réalisé sur le thème de l'Arménie, et du génocide arménien, Bardig explore avec la même sensibilité la ville. C'est grâce au traitement photographique effectué avec ses logiciels que la poésie de la photographie dévoile toute sa beauté pour nous envouter et nous entraîner dans un monde intérieur riche de sensations. L'Amérique d'est en ouest, l'Arménie, Paris, l'Europe en général, ont ici d'autres visages, d'autres couleurs, et d'autres formes.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Aux sons : pour garder les yeux et les oreilles bien ouverts

Terminons cette déambulation lente avec les choix musicaux de Aux Sons, un web media collaboratif, militant et solidaire qui donne une nouvelle visibilité aux musiques et vibrations du monde. Il diffuse des playlists, un agenda de concerts, des sorties de disques, des articles de fond et des brèves. Mille infos à glaner sur le fil Insta, mille idées d'artistes à découvrir. A la mi-décembre, le raï algérien et le chamamé argentin devraient rejoindre le maqâm irakien, le chant polyphonique géorgien ou le carnaval de Barranquilla sur la « liste représentative du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité ». Comment obtient-on cette reconnaissance de l’UNESCO ? Et qu’apporte-t-elle aux artistes et à leur public ? Voilà le type de questions que Aux Sons se pose. Le média rappelle aussi que "la diversité de pratiques musicales et culturelles abritées par les forêts colombienne n’a d’égale que la cupidité des prédateurs qui les menacent". Les habitants, le plus souvent des communautés indigènes ou afro-descendantes, évoquent le réchauffement climatique, l'élevage et la pêche éthique mais aussi l’alarmant nombre d’homicides visant des activistes indigènes. En 2020, plus de 230 activistes sociaux ont été assassinés, la plupart étaient indigènes ou afro-descendants. Aux Sons nous rappelle, que faire des pas de coté et s'écarter des autoroutes de l'information, ne consiste pas à détourner le regards et fermer les écoutilles aux murmures du monde. Au contraire. France Inter a aussi une émission pour cela : Sous les radars. 

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix