Squeezie et Aya Nakamura ou PNL en tête des tops de fréquentation sur Youtube, cela n'étonnera personne. Mais voici une sélection de quatre chaînes à suivre qui se sont révélés courant 2019, et qui vous surprendront.

Youtube a publié son classement 2019.  Pour la France, Squeezie reste le youtubeur qui compte le plus grand nombre d'abonnés (13,9 millions)
Youtube a publié son classement 2019. Pour la France, Squeezie reste le youtubeur qui compte le plus grand nombre d'abonnés (13,9 millions) © Youtube

Il y a toujours un rédacteur ou rédactrice en chef dans une rédaction, qui, au moment où les bûches de Noël se ramollissent, vient se pencher sur ton épaule pour te soutirer une information capitale : "Alors, c'est quoi les tendances Youtube en 2019 ?" Là tu lèves le nez de ton écran, sur lequel pour la 100e fois tu regardes les frères PNL juchés en haut de la tour Eiffel, et tu réponds : "Eh bien c'est ça la tendance, le clip de "Au DD" de PNL". Cette réponse qui pèse tout de même 131 millions de vues n'a pas l'air de contenter ta cheffe. On lui explique alors que au top du top fourni par Youtube dans son panorama mondial, on trouve l'humoriste américain Shane Dawson, Andymation sur le cinéma d'animation, James Charles youtubeur beauté, et Aya Nakamura, la seule francophone présente, toutes catégories confondues, l'artiste la plus regardée en France. Mais tout cela ne semble susciter aucun intérêt. 

Alors tu sors du top 10 musical qui va de PNL à Angèle, et tu scrutes les classements, notamment celui des créateurs de vidéos en France, qui, en 2019, ont démarré une carrière en fanfare ces derniers mois. 

Voici les quatre chaînes qui ont gagné le plus de fans ces derniers mois.

C'est Just Helena

Une femme, de l'humour et des références Disney ou Netflix. Tout dans ce cocktail ne garantit pas le succès dans le monde nerd et macho de Youtube. Lancée en mars, la chaîne Just Helena a convaincu 243 000 abonnés pour l'instant. La comédienne belge s'empare de divers sujets de société pour alimenter une playlist "Ce qu'on ne vous a jamais dit sur...". Elle endosse tous les codes des humoristes youtubeurs qui ont surfé sur le succès ces dernières années. Montage, enchaînement des répliques, mimiques, elle a tout pour continuer à plaire.  

Bonjour tout le monde, moi c'est Lelay

On ne s’attendait pas à voir émerger cette chaîne. Elle s'appelle Lelay, prononcer "lilé", référence au "layout", technique de base du film animé. Avez-vous remarqué que fréquemment désormais vous croisez une layoutwoman ? C'est une jeune personne qui sort d'école d'animation d'Angoulême ou des Gobelins et dont le métier est créer des éléments graphiques et visuels pour le web, la télé, le cinéma. Aujourd'hui la magie, ce n'est pas Houdini, c'est le layout. Depuis février dernier, cette chaîne a fidélisé 535 000 abonnés et 2,5 millions de vues. Score obtenu en seulement deux vidéos. De quoi parle-t-elle ? D'elle, de Lelay, ayant appris à fabriquer des dessins animés.

"Salut c'est Brigitte"

Je voudrais qu'on s'arrête sur le succès de Brigitte Lecordier. À l'âge pivot des changements de vie, elle n'a pas choisi le bénévolat ni la peinture sur soie. Au contraire, Brigitte Lecordier fait comme Squeezie et Cyprien, elle fait des vidéos et elle les fait bien. Brigitte Lecordier est comédienne, formée à l'art du clown chez les Fratellini, et surtout, beaucoup la connaissent pour avoir été l'une des voix de la série animée Dragon Ball. Goku, ou Gohan, en l’occurrence. On l'entend aussi dans les voix Oui-Oui ou dans des jeux vidéo. Ses fans des années 90-2000 sont devenus aujourd'hui adultes. C'est le cas du youtubeur John Rachid, ou du dessinateur et scénariste Balak, auteur notamment des séries dessinées comme Les Kassos. C'est ainsi que Brigitte se retrouve parfois à leurs côtés pour des collaborations. En juillet 2019, elle a monté une chaîne Youtube avec, promet-elle, des jeux, des lectures, des reportages, des rencontres et la série "Allô c'est Ninou ! anciennement diffusée sur Canal . 

Et quand Brigitte te dit "Bienvenue sur ma chaîne Youtube", elle est face caméra, avec ses encyclopédies Universalis derrière elle, mises à jour comprises, et un dessin de Dragon Ball. Ça doit être ça, la magie d'internet. 

Elle a déjà convaincu 247 000 abonnés en moins de six mois et son premier "salut c'est Brigitte", a été visionné par près de 800 000 personnes. Youtube visant plutôt les 18-35 ans, faut-il en conclure qu'à leur âge, les visiteurs de la plateforme sont de grands nostalgiques ? 

Sous Écrous, les enfermés du rire

Moins surprenant mais non moins mérité, le succès de la série web "Sous écrous". Lancée en avril, et disposant de 390 000 abonnés, et comptant 23 millions de vues. Comme son nom l'indique, "Sous écrous" se passe en milieu carcéral. On suit Samy, prisonnier relax, qui s'entraîne en suivant Justdance sur Youtube depuis sa cellule. Son codétenu et lui, enchaînent des remarques absurdes. C'est l''autodérision au pays des caïds. C'est fini, c'est dommage.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.