Chaque semaine, dans "YesWeCult" la team culture de la rédaction de France Inter donne ses préférences du moment. Aujourd'hui une série télé, une expo et de la musique. A retrouver sur France Inter dans les journaux du vendredi à 18h et 19h.

La série évènement de canal Plus : le Baron Noir

Canal Plus ne s’était encore jamais lancée dans la série politique. C’est chose faite avec Baron Noir , prochainement sur la chaîne cryptée. L’épopée politique et judiciaire de Philippe Rickwaert (Kad Merad) , député-maire du Nord, un homme porté par une irrésistible soif de revanche sociale. Son avenir politique s’effondre le jour où son mentor (Niels Arestrup), candidat à la présidentielle, le sacrifie pour sauver son élection.

A contre emploi, Kad Merad endosse ici avec une incroyable justesse le costume de l’homme politique aux abois. Quant à Niels Arestrup, il est parfait, plus venimeux que jamais. L’élégante Anna Mouglaglis complète le casting de cette série déjà présentée comme la grande rivale de Marseille , avec Gérard Depardieu, à découvrir au mois de mars sur Netflix.

8 x 52 minutes

"Suzanne Valadon, Maurice Utrillo , André Utter:12 rue Cortot"

Suzanne Valadon, son fils Utrillo, et son amant André Utter, tous les trois sont réunis pour la première fois dans une même exposition et dans leur maison de la rue Cortot à Montmartre, devenue le musée Montmartre. C'est une exposition qui présente 150 toiles surtout de Valadon et d'Utrillo, des artistes qui ont marqué l'histoire de la peinture et celle de Montmartre.

L’émotion dans cette exposition tient au fait qu’elle se déroule dans l’appartement-atelier de ces artistes aux relations houleuses avec des toiles qui représentent ce lieu même.

Une exposition qui se déroule jusqu’au 13 mars à l'occasion du 150 ième annivaire de la naissance de Suzanne Valladon.

Pierre Henry en verve à la Philarmonie de Paris

Pierre Henry n’a pas encore livré tous ses secrets !
Pierre Henry n’a pas encore livré tous ses secrets ! © Radio France / Lea Crespi

Depuis le décès cette semaine de Pierre Boulez, Pierre Henry reste le dernier grand compositeur vivant de la moitié du 20ème siècle. A 88 ans, il compose toujours sur ses machines. La Philharmonie de Paris lui rend hommage à l’occasion de la sortie de son nouvel album.

Il présente notamment une nouvelle version de sa célèbre "Messe pour le temps présent " et une nouvelle création "Continuo ou vision d'un futur ". C'est dans son studio d'enregistrement situé au rez de chaussée de sa petite maison dans le 12ème arrondissement de Paris que Pierre Henry a composé Continuo , sa dernière pièce. Et comme la plupart de ses autres œuvres, l'inspiration lui est venue la nuit en dormant.

Je rêve à des sons et des structures secrètes que je retrouve en écoutant « Continuo » qui est une œuvre du futur avec des rythmes de danse. Elle est ouverte. On y trouve ce que l’on veut.

Lire la suite >

Revivre Pierre Boulez sur le site que lui a dédié France Musique

Pierre Boulez à facettes >

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.