yes we cult
yes we cult © Radio France

Chaque semaine, dans YesWeCult la team culture de la rédaction de France Inter livre ses préférences du moment.

La folie Drake

Twitter comptabilisait aujourd’hui à mi – journée plus de 3 millions de messages évoquant la sortie du nouvel album de Drake « Views ». Une nouvelle preuve de l’incroyable excitation qui entoure désormais chaque sortie du rappeur canadien. Il faut dire que ce quatrième album annonçait un casting de stars : Kanye West , Jay Z ou encore Rihanna . Un disque où le chanteur originaire de Toronto parle de sa ville et notamment du changement des saisons …un disque personnel où les rythmes s’enchainent passant du R&B au Dancehall caribéen en passant par un rap plus radical. « Views » qui débute par une ballade qui devrait séduire les fans de la première heure.

Tous impressionnistes ou rien

Affiche Impressionistes
Affiche Impressionistes © Radio France

C’est sans doute une question de saison. Le retour du soleil, les weekends à la plage, les amandiers en fleurs. Une grande histoire de lumières et de nature qui nous donne envie de revisiter les grands classiques de l'impressionnisme, Monet, Corot, Caillebotte. Et de filer bien sûr en Normandie où se tient jusqu’à la fin septembre la 3ème édition du festival “Normandie impressionniste”. Il y a aussi le musée Jacquemard André à Paris qui se met au diapason avec sa nouvelle exposition "L'atelier en plein air".

On pensait tout savoir et avoir tout vu sur cette période mais il y a là des tableaux de collections particulières méconnus et très peu prêtés. Certaines toiles de Monet déroutent même les spécialistes et sont à voir absolument. L'occasion également de voir les premiers peintres qui ont posé leur chevalet sur les côtes françaises et dans le vent : ils s'appellent Turner ou Bonington et Cotman et ils sont anglais !

"L'atelier en plein air" au musée Jacquemard André jusqu'au 25 juillet.

Gus Van Sant for ever

Affiche Gus Van Sant
Affiche Gus Van Sant © Radio France

Son nouveau film “Nos souvenirs” a mauvaise presse? On aura vite fait, allez, de lui pardonner tant son oeuvre jusqu’ici nous a enthousiasmé. My Own Private Idaho , Will hunting , Elephant , Last Days . Gus Van Sant est à l’honneur en ce moment à la Cinémathèque. L’occasion bien sûr de se replonger dans l’univers de ses films mais aussi de découvrir le reste de son oeuvre. Saviez-vous par exemple que le réalisateur était aussi un photographe et un peintre confirmé ? Ses polaroïds, ses collages et ses tableaux sont visibles jusqu’au 31 juillet. Pas de mise en scène ostentatoire, pas de costumes, pas d’objets iconiques, utilisés pendant le tournage de ses films, juste des souvenirs et des moments d’intimité qu’il a accepter de partager.

Une comédie musicale au goût de canelle

Sur les cendres
Sur les cendres © radio-france / Giovanni Cittadini Cesi

Avec « Sur les cendres en avant » présenté au Théâtre du Rond-Point, Pierre Notte invente un nouveau genre: « l’opéra-comédie musicale » . Tout est chanté dans cette pièce. La partition fait référence à la grande tradition de la comédie musicale française (Michel Legrand n’est pas loin), aux grands standards américains (Singin’ in the rain ) mais aussi au jazz et aux grands compositeurs de la musique classique (on sent poindre par moment des allusions à la musique répétitive de Philip Glass ). Les quatre comédiennes-chanteuses (toutes merveilleuses) sont accompagnées au piano par la pianiste Donia Berriri (accompagnatrice privilégiée de Camilla Jordana). Elle donne le rythme sans faillir, avec légèreté et brio.

On passe du désenchantement à la nostalgie et pourtant c’est la joie qui l’emporte, car ces femmes combattantes trouvent la force de se reconstruire. Les chansons et la musique sont leur thérapie. Pierre Notte fait chanter la vie quotidienne avec allégresse et bonheur. Ses mots simples sur sa musique colorée provoquent beaucoup de bonheur. On est sorti sur un petit nuage , en chantant dans la rue, avec des phrases qui résonneront longtemps en nous comme: "un müesli qui ne croustille plus, c’est comme un baiser au goût de cannelle " .

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.