Chaque année le Centre Pompidou fait sa rentrée littéraire. Mais Extra ! est le festival de littérature hors des livres. Cela se passe donc sur scènes, sur des écrans ou sur les murs. Cette année il consacre expos et performances à la littératube, celle qui vit sur internet et Youtube. 5 questions pour comprendre.

Vlog, ciné poèmes, performances, montages, tout un écosystème littéraire est né sur Youtube
Vlog, ciné poèmes, performances, montages, tout un écosystème littéraire est né sur Youtube © Radio France / .

Pour Jean-Max Colard, directeur de ce festival de littérature hors du livre "il est clair qu'aujourd'hui les expériences littéraires hors des livres sont foison. L'art contemporain, le rap, la scène, s'emparent de la matière texte. C'est une autre manière d'exsiter pour la littérature, qui n'est plus marginale comme elle le fut à l'époque de Dada par exemple. C'est la preuve même de la vitalité de la littérature".

REECOUTEZ LA VIE CONNECTEE TOUS LES SAMEDIS A 19H15 : 

3 min

Youtube est-il le nouveau lieu de la littérature ?

Par Christine Siméone

Qu'est ce que la littératube ?

Ce sont toutes les expériences littéraires, performatives, poétiques, audiovisuelles, qui s’échangent sur Youtube et Internet. 

Soit parce qu’elles ont été conçues pour et par Youtube, soit parce qu’il s’agit simplement de reprises vidéo déjà diffusées à la télé, ou sur scène. 

Citons les journaux vidéo non intimes, ou vlogs (vidéo-blogs) qui sont les plus nombreux.

Prenons aussi l’exemple de ces poèmes écrits sur images, tout simplement, ou bien de collages-montages avec des images, du texte et/ou de la paroles, dessins, etc.. On peut aller voir du côté des générateurs de textes. 

En quoi est-ce de la littérature ?

On peut dater l'origine de cette forme de littérature 'dans les tuyaux' à la poésie visuelle et aux expériences dada du début du XXe siècle.

Aujourd'hui, on trouve par exemple les enregistrements de Gracia Bejjani. Elle a quitté le Liban étant jeune, et vit désormais en France. Ecrire est une nécessité absolue pour elle, elle n'est pas encore publiée chez un éditeur, mais justement avec sa chaine Youtube et ses post Facebook, elle ose montrer au grand jour, ce que sûrement ses collègues de travail ne soupçonnent pas. 

Le festival Extra propose aussi par exemple dans ses playlists les ciné-poèmes de Pierre Alféri, qui sont en fait des montages d'images poétiques. 

Parle t-on de lecteurs pour la littératube ? 

Quand on écoute des experts parler de littératube, ils parlent de 'récepteurs'. Amie lectrice ou ami lecteur, rassure-toi, tu n'es pas devenu un téléviseur toi-même, ce à quoi ce terme de récepteur te fait peut-être penser. Par récepteur, les universitaires qui t'observent et t'étudient  veulent dire que sur Youtube, devant les vidéos de François Bon par exemple, tu est à la fois lecteur, et spectateur. 

Qui s'y intéresse vraiment ?

Les récepteurs, sont souvent des créateurs de poésie et de littératube eux-mêmes. Les premiers récepteurs sont en fait des usagers-créateurs, c'est-à-dire des poètes, artistes, écrivains, qui eux-mêmes postent leurs montages vidéo littéraires sur Youtube. 

Souvent le récepteur est un amateur de foot, de chat, de stars, égarés, qui fait un pas de côté, par le biais des recommandations automatiques générés par les algorithmes de Google et Youtube.  

Qui sont les grands noms de la littératube ? 

On peut citer François Bon, Arnaud de la Cotte, Jérôme Game, Charles Pennequin. Je mets dans cette page quelques autres sélections de Milène Tournier ou Laura Vazquez. 

Il faut noter que la littératube est un milieu sans éditeur. C'est un espace non-marchand, qui ne rapporte pas, personne n'a donc essayé de mettre la main dessus. Cela confère une grande liberté aux auteurs et aux autrices. Parfois ils ou elles ont déjà une vie auprès de maisons d'édition traditionnelles et se permettent donc là des libertés et des expériences nouvelles. 

Comme le rappelle Jean-Max Collard, du Centre Pompidou, "le milieu de la poésie a trouvé sur le net une terre d'expression que ne lui offrait plus le monde de l'édition traditionnelle" . 

Toute la littératube se trouve ici 

Suivre le Extra ! Jusqu'au 9 septembre : Tout le programme

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.