Si vous partez ce week-end en vacances, préparez-vous à quelques embouteillages sur le trajet. Des bouchons qui vident plus rapidement votre carburant.

Avec les embouteillages, la consommation de carburant est plus importante
Avec les embouteillages, la consommation de carburant est plus importante © AFP / NurPhoto/Artur Widak

Si un moteur tourne au ralenti, il pollue plus et coûte donc plus cher. C’est ce qu'il risque d'arriver à des milliers d’automobilistes sur les routes ce samedi 3 août, où Bison Futé voit noir dans le sens des départs sur toute la France. Voici quelques conseils pour économiser :

Prévisions de circulation
Prévisions de circulation © Visactu

1 : Couper le moteur dans les bouchons

En cas de ralentissements, il est important de couper son moteur si on est arrêté plus d'une minute. Le redémarrer encore chaud consomme moins de carburant qu'un démarrage à froid. Mais cette manœuvre n’est pas utile pour un arrêt de 30 secondes, car la voiture utiliserait alors autant de carburant pour redémarrer. 

Il y a aussi le Start and Stop, il permet de réduire la consommation de carburant ainsi que l’émission de CO2 de nos voitures en coupant le moteur dès que le véhicule est à l’arrêt. Le Start and Stop ne fonctionne que si aucun autre système n’est allumé, comme le chauffage, la climatisation ou le dégivrage.

2 : Redémarrer son véhicule doucement

Quand la circulation commence à se débloquer, il est conseillé à l'automobiliste de repartir doucement, sans à-coup, et de passer rapidement à la deuxième vitesse car s'il reste en première, la conduite va alors être saccadée et le véhicule va consommer davantage. 

Il faut donc anticiper l'avancée des voitures devant soi pour rester le plus fluide sur la route, sans accélérer brusquement. 

3 : Éviter d'utiliser la batterie

À l’intérieur du véhicule, il faut utiliser le moins possible la climatisation, le GPS ou encore l'allume-cigare et penser par exemple à charger son téléphone avant le départ, ce qui permet de ne pas le brancher pendant la route. 

4 : Utiliser des voitures moins polluantes ou le covoiturage

Si possible, il vaut mieux éviter d'utiliser un véhicule diesel, le plus polluant et le plus énergivore dans les bouchons. Les modèles électriques ou hybrides sont à privilégier, car ils génèrent de l’électricité au freinage, ce qui est régulier en cas d’embouteillages. 

Pour économiser au mieux son carburant, l'automobiliste doit envisager une révision complète de son véhicule et en particulier de la pression des pneus et du niveau d'huile. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.