Le confinement va durer jusqu'au 11 mai, a annoncé lundi le président de la République. Vous avez vidé votre bibliothèque ? Épuisé le catalogue de Netflix et d'Amazon ? Rattrapé tous les podcasts de France Inter ? Rassurez-vous, il reste encore des mines de contenus créatifs sur YouTube. Petite sélection.

Le "Coroner", narrateur jubilatoire d'une série de vidéos sur les morts de personnages fictifs
Le "Coroner", narrateur jubilatoire d'une série de vidéos sur les morts de personnages fictifs © Chronik Fiction

Le Coroner

Brillamment réalisée et portée par un personnage aussi charismatique que cultivé, cette série de vidéos de la chaîne Chronik Fiction décrypte les morts marquantes de personnages fictifs. Films, séries et même jeu vidéo, le Coroner autopsie tout ce qui fait qu'un décès à l'écran marque l'esprit des spectateurs. Les vidéos sont aussi courtes qu'efficaces, ce qui permet d'en déguster plusieurs d'affilée sans jamais risquer l'indigestion d'anecdotes.

La chaîne de Chronik Fiction

Kekeflipnote

L'histoire de Kévin Gemin, alias Kéké, n'est pas banale. À la fin des années 2000, il se prend de passion pour un petit logiciel sur la console portable Nintendo DS, qui permet de réaliser de courtes animations. Et quand on dit qu'il se prend de passion, c'est un euphémisme : Kéké y dessine des dizaines de petites saynètes, aussi drôles que dynamiques. Jusqu'à devenir internationalement célèbre (le site de référence KnowYourMeme lui consacre même une page) et lancer pour Arte une mini-série où l'un de ses personnages, une petite gerboise, vit toutes sortes d'aventures sur fond de références de la musique classique. Rafraîchissant.

La chaîne de Kekeflipnote

Les chroniques du Mea

Sur sa chaîne, Mr Meeea (prononciation à votre guise) raconte les petites et les grandes histoires autour de films, séries et jeux vidéo de sa jeunesse et peut-être de la vôtre, pour la plupart issus des années 80 et 90. Bref, de quoi déguster une bonne dose de nostalgie tout en se cultivant sur les coulisses et le contexte de sortie d'œuvres souvent devenues cultes. Comme ici récemment avec le délicieux Hook, film mal-aimé à sa sortie du grand Steven Spielberg.

La chaîne de Mr Meeea

L'opéra et ses zouz

"Un opéra, quand tu le résumes, c'est comme les Feux de l'Amour" : voilà comment Mia résume le concept de sa chaîne, où depuis un peu plus de trois ans elle rend accessible les plus grands tubes de l'opéra, avec une énergie communicative et un bagout qui donne un sacré coup de fouet aux clichés sur le classique (un peu comme quand Jean Rochefort bolossait la littérature). Et même si vous n'écoutez jamais un seul opéra de votre vie, ça peut toujours servir de connaître, dans les grandes lignes, l'histoire de la Traviata pour impressionner vos ami.e.s en soirée.

La chaîne de "L'opéra et ses zouz"

Et tout le monde s'enferme

Vous connaissez peut-être déjà l'excellente série de vidéos "Et tout le monde s'en fout", d'Axel Lattuada, Fabrice de Boni et Marc de Boni, qui s'amusait à joyeusement démonter de grandes thématiques de société et les clichés que l'on a souvent sur elle. Confinement oblige, voici "Et tout le monde s'enferme", qui fait de même pour l'épidémie de Covid-19. C'est drôle, mordant, et férocement nécessaire.

La chaîne de "Et tout le monde s'en fout"

Le Labo d'Heliox

Aaaah, l'électronique, l'informatique, le bricolage, l'impression 3D, tous ces domaines si typiquement masculins... Si vous pensez vraiment ça, vous devez faire un tour de toute urgence sur la chaîne d'Heliox, passionnée de DIY ("do it yourself") et de technologies, qui sait construire toutes sortes de choses que même votre oncle bricoleur est incapable d'imaginer. Comme ici avec ce tuto pour fabriquer des visières de protection (à donner par exemple aux personnels médicaux qui vous entourent).

La chaîne d'Heliox

Alt 236

Passionné d'univers imaginaires au sens le plus vaste du terme, Alt 236 explore sur sa chaîne ce qui fait que telle ou telle création littéraire, dessinée, vidéoludique ou cinématographique nous a happé, et comment elle a constitué sa propre mythologie. À la fois érudites et accessibles, ses vidéos parviennent aussi à créer des ambiances, notamment sonores, qui font de l'écoute même sans image une expérience fascinante. Les amateurs d'univers sombres et mystérieux y trouveront leur bonheur.

La chaîne de Alt 236

Nexus VI

À mi-chemin entre la websérie scénarisée (avec des épisodes et un scénario qui progresse à chaque vidéo) et la critique plus classique, l'équipage du Nexus VI navigue avec aisance dans les univers de la science-fiction sous toutes leurs formes. Livres, films, bandes dessinées, mangas, tout y passe... On vous conseille évidemment de tout regarder dans l'ordre, mais si vous voulez avoir un aperçu, cet épisode sur la formidable série d'animation Cowboy Bebop devrait vous convaincre (on y croise d'ailleurs le Fossoyeur de films, un autre vidéaste dont on ne saurait trop vous recommander les "virées ciné" sur des lieux de tournage mythiques).

La chaîne de Nexus VI

C'est une autre histoire

Manon Bril (non, rassurez-vous, ce n'est pas son vrai nom) trace sa route sur YouTube depuis quelques années maintenant, vulgarisant avec une irrévérence bienvenue les moments d'Histoire, les mythologies ou encore les petites histoires qui font la grande. Depuis peu, elle publie aussi des épisodes animés, comme cette pastille sur les enfants sauvages moins connus que Lord Greystoke.

La chaîne de "C'est une autre histoire"

Linguisticae

Spécialiste en sciences du langage (comme son nom l'indique subtilement), Romain Filstroff a décidé de vulgariser sa spécialité via des vidéos YouTube... Et ça marche ! Ludiques et pédagogiques, ses vidéos ont déjà convaincu plus de 268.000 abonnés, et nous apprennent plein de choses sur le langage et tout ce qui l'entoure. Comme dans cette vidéo où vous apprendrez pourquoi un territoire français ne parle pas français.

La chaîne de Linguisticae

Angle Droit

Le droit est partout (un peu comme le coronavirus) et majoritairement, on n'y comprend rien (un peu comme le coronavirus). Alors profitons du confinement pour vulgariser un peu le fonctionnement de notre système judiciaire et administratif, ça pourra toujours servir à mieux comprendre ses enjeux, qui nous concernent souvent bien plus directement qu'on ne l'imagine. La chaîne Angle Droit fait tout ça de manière claire et réfléchie, en partant de questions qu'on se pose tous (comme : pourquoi les avocats défendent des "monstres" ?) ou de faits de société, comme ici avec l'idée de "justice populaire" via Internet.

► La chaîne d'Angle Droit

Bolchegeek

Un indice est caché dans son pseudonyme : oui, Bolchegeek a plutôt des idées à gauche. Mais sur sa chaîne, point de prosélytisme, on est là pour analyser sous le prisme de l'analyse sociologique et militante des œuvres de la pop culture. Des analyses fines, cultivées et malines, qui vous convaincront, s'il en était besoin, que la politique n'est pas absente des œuvres populaires, loin de là. Comme dans cette vidéo qui vous expliquera notamment pourquoi dans X-Men, le sympathique professeur X est Martin Luther King, et son antagoniste Magneto une représentation de Malcom X (si, si).

La chaîne de Bolchegeek

Scilabus

Les chaînes de vulgarisation scientifiques ne manquent pas sur YouTube, mais la science est un domaine si foisonnant qu'il y a toujours des choses à y apprendre. Saviez-vous par exemple qu'on peut faire pousser des organes ou que les chats voient les couleurs ? Viviane, spécialiste en biomécanique, l'explique fort bien (ainsi que plein d'autres choses) dans ses vidéos. Elle démolit brillamment, expériences à l'appui, toutes sortes d'idées reçues sur nos corps.

La chaîne de Scilabus

Boneless 

Si vous êtes d'humeur macabre (mais pas seulement), la chaîne du Dr Kerner, préhistorienne et thanato-archéologue (de Thanatos, le dieu de la mort), vous propose de tout comprendre sur... hé bien, la mort, justement, et tout ce qui l'entoure. Rassurez-vous, c'est tout sauf lugubre, au contraire le ton est ludique et léger. De quoi apprendre, par exemple, quoi faire avec le cadavre de votre patron s'il vous refuse une augmentation.

La chaîne de Boneless

Thomas Romain et Ryunosuke

Son nom ne vous dit peut-être rien, mais Thomas Romain est un pionnier : c'est l'un des rares animateurs français à avoir percé au Japon, la terre sainte en la matière. Créateur notamment des séries "Code Lyoko" et "Oban Star-Racers", il est aussi papa. Et depuis deux ans, Thomas Romain s'amuse à publier des vidéos où il transforme en "vrais" dessins professionnels des monstres imaginés par son fils Ryunosuke, tout en expliquant tout ce qu'il fait étape par étape. À la fois touchant et fascinant à regarder.

La chaîne de Thomas Romain

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.