Les deux adolescents de 15 et 17 ans sont morts le 27 octobre 2005 à Clichy-sous-Bois. Mais c'est à Rennes et dix ans plus tard que le procès de l'affaire se déroule. Deux policiers comparaissent pour "non-assistance à personne en danger".

Ce jour d'octobre 2005, les adolescents rentrent d'un match de foot. SOupçonnés de vol et poursuivis par des policiers, ils se réfugient dans un transformateur électrique et meurent électrocutés. S'ensuivent trois semaines d'émeutes et dix ans de procédure judiciaire. Le parquet de Paris, puis la cour d'appel se prononcent pour un non-lieu en faveur des deux policiers. Mais la Cour de cassation en décide autrement en 2012 et renvoit le dossier à Rennes. Après une décision en faveur d'un procès de la cour d'appel de Rennes, les deux policiers devront donc s'expliquer devant le tribunal correctionnel.

Le gardien de la paix Sébastien Gaillemin, 41 ans, qui était sur place, et Stéphanie Klein, 38 ans, qui était au standard du commissariat, sont tous les accusés de non-assistance à personne en danger. Le procès, à l'issue duquel ils encourent au maximum cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende, doit durer cinq jours.

l'essentiel de Affaire Zyed et Bouna