C'est l'un des grands thèmes de cette campagne électorale. La crise du logement. Sans-abris, locataires sans ressources, propriétaires surendéttés ou familles en attente d'un ...

C'est l'un des grands thèmes de cette campagne électorale. La crise du logement. Sans-abris, locataires sans ressources, propriétaires surendéttés ou familles en attente d'un hébergement d'urgence, selon la Fondation Abbé Pierre, plus de 8 millions de ménages sont rattrapés par cette réalité pénible.

Mais la crise du logement ne frappe pas seulement les plus démunis. Flambée des prix de l'immobilier, parc saturé, difficultés d'accès au logement, tous les français ou presque y sont confrontés. Alors que la trêve hivernale des expulsions locatives touche à sa fin ce jeudi 15 mars, France Inter vous propose un aperçu de ces difficultés.

Bandeau : manifestation contre le mal-logement © CC Julien

Pendant 5 mois, la trêve hivernale peut aussi permettre aux plus démunis de trouver des solutions pour ne pas être à la rue en mars.
Société Trêve hivernale : 5 mois pour trouver une alternative à la rue

Depuis lundi soir, 21 heures, c'est la trêve hivernale. Jusqu'à la fin du mois de mars, les locataires ne peuvent plus être expulsés de chez eux, même en cas d'impayés.