L’affaire Woerth-Bettencourt a fait sortir son nom de l’ombre : Eric de Sérigny.

"Conseiller pour les relations économiques", Eric Le Moyne de Sérigny (son patronyme complet) a accompagné, de façon discrète, Eric Woerth du ministère du Budget à son ministère du Travail. Mais son nom n’apparaît pas dans l’organigramme officiel du cabinet d’Eric Woerth.

Le 30 juin 2010, Le Canard enchaîné le présentait comme un membre « infatigable » du "Premier cercle", le club des donateurs de l’UMP. Un « ami » de Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, directeur général de "Clymène" (où a été embauchée en septembre 2007, Florence Woerth, l’épouse du ministre, avant de quitter "Clymène" en juin 2010) et "Thétys", les structures financières chargées de gérer les avoirs de l’héritière de L’Oréal. Le 4 août 2010, L’Express expliquait qu’Eric de Sérigny avait participé à « la création d’un club sélect, le W 19 (W pour Woerth et 19 pour le nombre de ses membres » , afin d’ « appuyer la carrière politique » du maire de Chantilly Eric Woerth.

« Je ne suis pas fondateur du Premier cercle et pas même membre de l’UMP » , nous explique aujourd’hui, par écrit, Eric de Sérigny, tout en reconnaissant « pendant la campagne présidentielle » avoir « participé à quelques réunions où [il] rencontrai[t] Eric Woerth. » Le W19 (surnommé ainsi, selon lui, « à cause de la date du premier déjeuner » ) serait « un simple rassemblement d’amis à haute responsabilités dans leurs secteurs » . Quant à sa fonction, « totalement bénévole » , de « conseiller pour les relations avec le monde économique » auprès d’Eric Woerth, elle se bornerait à « réunir quatre fois par an des chefs d’entreprise, moyennes ou grandes, de tous secteurs économiques pour débattre de divers sujets relatifs à notre économie. (…) J’ai donc été simplement l’animateur d’un groupe de réflexion d’environ 45 personnes, que j’ai invité par groupe de 20, et toujours en alternance », pour mieux débattre objectivement sur des thèmes tels que chômage, déficit budgétaire, croissance économique, euro etc. »

Ses liens avec Patrice de Maistre posent également question.

Mise en ligne : Valeria Emanuele

Bandeau : Benoît Tessier/Reuters

l'essentiel de Enquête sur la "double casquette" du discret conseiller d’Eric Woerth
pour aller plus loin