Dans un premier temps, après la victoire de François Hollande à l'élection présidentielle le 6 mai, le nouveau Premier ministre Jean-Marc Ayrault a nommé 34 ministres (18 ministres et 16 ministres délégués). Parmi les heureux élus, la moitié sont des femmes et 30 ministres et ministres délégués n'ont jamais eu de postes ministériels. Le gouvernement est composé pour l'essentiel de socialistes. Seuls Cécile Duflot et Pascal Canfin pour Europe-Ecologie-Les-Verts et Christiane Taubira et Sylvia Pinel du Parti radical n'appartiennent pas au Parti socialiste et récoltent les fruits de leur soutien à François Hollande pendant la campagne électorale. Une surprise annoncée quelques heures avant l'annonce officielle du gouvernement : l'absence de Martine Aubry qui reste à la tête du parti socialiste. Après la victoire des socialistes aux Législatives, Jean-Marc Ayrault a remanié à la marge son gouvernement : Nicole Bricq est nommée à la tête du ministère du Commerce extérieur. Elle laisse son portefeuille de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie à Delphine Batho qui quitte le ministère de la Justice. Silvia Pinel est désormais chargée de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme. Quatre nouveaux intègrent le gouvernement : Thierry Repentin à la Formation professionelle, Anne-Marie Escoffier à la Décentralisation, Guillaume Garot à l'Agroalimentaire et Hélène Conway aux Français de l'étranger.

{% flash %}