C’est le plus jeune État du monde, le 193e, reconnu par l’ONU en 2011. À peine né et déjà détruit par une guerre civile qui dure depuis près de deux ans. Le bilan est effrayant : des exactions d’une rare atrocité, des dizaines de milliers de morts (entre 50 000 et 100 000 selon les estimations) et plus de trois millions de déplacés.

France Inter vous propose une plongée dans ce pays déchiré et oublié.

Le président du Sud-Soudan Salva Kiir et Riek Machar, le leader rebelle soudanais en visite au Kenya
Le président du Sud-Soudan Salva Kiir et Riek Machar, le leader rebelle soudanais en visite au Kenya © Maxppp / .

► ► ► Suite | Pourquoi la guerre civile ?

l'essentiel de Soudan du Sud : bienvenue en enfer