La septième édition de la mythique course autour du monde en solitaire est sur le point de s'achever. Elle a débuté samedi 10 novembre aux Sables d’Olonne. Vingt skippers ont pris le départ de la course pour tenter de battre le record du monde, établi à 84 jours, 3 heures et 9 minutes. C’est l’une des dernières grandes odyssées du monde moderne. Les 20 skippers participant à l’épreuve ont parcouru de plus de 40.000 kilomètres à bord de leurs voiliers monocoques. En tête, le plus jeune vainqueur de la course: le Français de 29 ans, François Gabart.

François Gabart devient le plus jeune vainqueur du Vendée Globe. Il a franchi la ligne d'arrivée aux Sables-d'Olonne après 78 jours 2 heures et 16 minutes. Il améliore ainsi de plus de six jours le précédent record détenu par son mentor Michel Desjoyeaux.

Pour beaucoup de coureurs, même si parvenir à battre ce record reste l'objectif final, l'épreuve la plus difficile consiste à finir le parcours, c'est-à-dire à revenir aux Sables d'Olonne sans abandonner. Dans cette édition, comme lors des précédentes, plusieurs skippeurs ont été contraints de déclarer forfait.

Vivez l'arrivée de François Gabart en direct.

François Gabart, plus jeune vainqueur du Vendée Globe

Le jeune Français de 29 ans, François Gabart a pris la tête du Vendée Globe le 31 décembre sur son voilier Macif. Il était attendu en héros aux Sables-d'Olonne après 78 jours, 2 heures, 16 minutes de mer. Il passe donc sous la barre mythique des 80 jours en succédant au palmarès à son mentor Michel Desjoyaux.

Son portrait avec Fabrice Rigobert

Haut comme trois pommes, François Gabart traverse l'Atlantique en famille. Jeune adolescent, il conçoit un Optimist. Frais émoulu de l'école d'ingénieur, il répond à l'appel du large après un essai mitigé en Tornado. Ces trois étapes décrivent un surdoué de la voile et sont fondatrices d'un succès en forme de coup de maître: à seulement 29 ans, le Charentais est devenu à la fois le plus jeune et le plus rapide vainqueur d'un Vendée Globe, dès sa première participation.

Sur le quai pour l'attendre, ses parents bien sûr: reportage de Julie-Marie Leconte

Il est "l'héritier de Michel Desjoyeaux" qui le surveille "depuis longtemps du coin de l'oeil", selon Jean-Paul Roux, directeur de son équipe à terre. "François sait aller vite sans faire n'importe quoi tout en allant à l'essentiel. Véritable éponge, il est curieux de tout, stocke dans un coin de sa tête et le ressort à sa sauce", ajoute-t-il. Desjoyeaux, "Le Professeur" aux deux victoires dans le Vendée Globe, dont la dernière, il y a quatre ans, dans un temps alors record de 84 jours, a été son conseiller de luxe de bout en bout, via sa société "Mer Agitée" barrée par Jean-Paul Roux. "'Mich' et 'Le Jeune' sont des cerveaux-éclairs aux neurones bien câblés, chopant tout en un clin d'oeil", dit le témoin des liens qui unissent le maître et cet élève qui l'a déjà dépassé.

Sa soeur se dit aussi très fière de sa performance

Pour l'accueillir également, d'anciens vainqueurs de l'épreuve. Reportage d'Anne Patinec

.
Vendée Globe direct
Vendée Globe direct © Radio France
**La météo vient jouer les troubles-fêtes** Alors que 200 000 personnes sont attendues aux Sables-d'Olonnes pour l'arrivée des premiers skippers, la météo s'annonce houleuse.En conséquence, la préfecture a interdit toute sortie de petits bateaux, ceux qu'on voit habituellement accompagner le vainqueur dans la dernière ligne droite. _Ecoutez le reportage de Julie-Marie Leconte_
Dans le sillage de François Gabart, Armel le Cléac'h est aussi attendu aux Sables-d'Olonnes. En plus de ses proches, ses admirateurs et les nombreux curieux, une surprise attend le navigateur breton. Son ancien moniteur de voile a fait le déplacement pour lui offrir un petit optimiste: le premier voilier avec lequel, il y a plusieurs dizaines d'années, Armel Le cléac'h a fait ses débuts en mer. _Petit tour du bateau avec Julie Marie-Leconte_
**.** __ __

L'arrivée

l'essentiel de Vendée Globe 2012