Thalès, Pythagore, probabilités... Un professeur de mathématiques de Seine-Saint-Denis rappe ses leçons pour aider ses élèves à réviser. Et il fait un carton sur Youtube.

Radouane Abbassi, aka Great Teacher Issaba sur Youtube.
Radouane Abbassi, aka Great Teacher Issaba sur Youtube. © Radio France / Sébastien Sabiron

C'est peu dire que Radouane Abbassi maîtrise le flow... autant que les formules de maths. Ce jeune professeur de mathématiques dans un collègue d'Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) est aussi devenu une célébrité sur Youtube, où ses vidéos, publiées sous le nom de "Great Teacher Issaba", totalisent plusieurs centaines de milliers de vues. Il y est question de probabilités, de théorèmes de Thalès et de Pythagore. Le dernier clip en date s'intitule ainsi "Polygones".

Un "outil supplémentaire" pour les élèves

Passionné de rap depuis l'enfance, Radouane décide un jour de corriger un exercice de rap sur Pythagore en rappant. En face, ses élèves de 3e sont aussi incrédules qu'enthousiastes. Sur Youtube, son premier clip dépasse les 2,5 millions de vue. 

L'enseignant a toutefois bien conscience que ses leçons version rap ne remplaceront jamais un cours. "Le théorème de Thalès, à la base, ça se fait en deux semaines. Donc six heures de cours. Ceux qui pensent qu'ils vont pouvoir comprendre grâce à mes deux minutes de rap se trompent. Cela ne suffira pas, mais ça peut les aider", dit Radouane Abbassi, qui voit davantage ses clips comme "un outil supplémentaire" pour intéresser les jeunes. "Un élève qui prend plaisir en classe aura plus de motivation pour travailler", souligne-t-il.

Certains s'affolent dès qu'ils voient le mot 'rap'. Ils se disent que l'éducation, c'est plus ce que c'était. Mais le rap n'est pas forcément péjoratif ! Mes vidéos montrent à mes élèves que le rap peut être bien plus large que ce qu'ils pensent.

Le professeur-rappeur dit avoir des demandes d'élèves partout en France. "Récemment, on m'a demandé les fonctions affines, les puissances, les nombres relatifs... Et puis les vecteurs ! Ça, c'est peut-être un truc que je pourrai faire bientôt..."

Quant aux élèves qu'il a en classe, eux valident les leçons de Radouane Abbassi. "Les gens qui n'arrivent pas à retenir des choses avec des leçons, ils peuvent le faire avec la musique, s'ils aiment ça. Ce qu'il fait, monsieur Abassi, j'aime bien. Il chante bien", lance un collégien.

Même si écrire un morceau lui prend beaucoup de temps, l'enseignant espère pouvoir un jour rapper l'intégralité du programme de mathématiques, de la 6e à la 3e. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.