Un anniversaire sans tambours ni trompette. Une discrétion révélatrice de la crise que traverse actuellement la monnaie unique. Selon un sondage Ifop, un français sur deux estime que le passage à l'euro a été plutôt une mauvaise chose. Une monnaie unique différemment perçue d'un pays à l'autre Quentin Dickinson

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.