Micro-processeur
Micro-processeur © Radio France

Le groupe américain annonce la disparition de 517 des 609 emplois du site de Villeneuve-Loubet, près de Nice. La direction a fait cette annonce lors d'un comité d'entreprise extraordinaire. Le site fermera ses portes dans quelques mois dans le cadre d'une restructuration mondiale qui entraînera au total 1 700 pertes d'emplois.

L'usine de Villeneuve-Loubet emploie 541 salariés hautement qualifiés, spécialisés dans les microprocesseurs pour les tablettes et les smartphones. Or Texas Instruments veut se désengager de cette activité pour mettre l'accent sur les applications pour les voitures et la domotique. Seule une équipe de 27 personnes, faisant du développement dans le domaine des télécommunications, n'est pas concernée par ce plan.

A Villeneuve-Loubet, c'est la surprise, par Jean-Baptiste Marie

La direction va se réunir au début de l'année 2013 avec les organisations syndicales pour arrêter des mesures d'accompagnement social (formation, aides à la création d'entreprises, congés de reclassement). La direction signale que des offres de reclassement seront proposées à l'intérieur du groupe Texas Instruments, notant que 13 nouveaux postes seront créés sur un site allemand.

Des notifications de licenciement interviendront à la fin de la période de consultation. Au moins 100 sous-traitants sont affectés en France.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.