Le tribunal de commerce de Quimper a validé aujourd'hui les offres de reprise partielle de 5 des 8 sites du pôle "frais" du volailler Doux. 768 emplois seront sauvegardés sur environ 1700, ce qui provoque la colère des syndicats.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.