A qui profite le traité transatlantique ?
A qui profite le traité transatlantique ? © Patrice MAGNIEN/MAXPPP

Pour la cinquième fois, les négociateurs européens et américains se rencontrent à huis clos pour élaborer un accord de libre-échange, un marché sans barrière qui représenterait 40% du commerce mondial.

Ce marché concernera l'industrie, l'agriculture, les produits chimiques, la santé, les appellations comme "Roquefort" ou "Champagne". Pas sûr que les Américains et les Européens s'entendent sur les normes sanitaires dans l'agriculture notamment (les États-Unis taxent lourdement les fromages non affinés venus d'Europe, tandis que les Européens se protègent contre les importations de boeuf aux hormones made in USA ou les produits OGM). En fait c'est plutot dans l'industrie qu'on peut attendre des avancées, en particulier du coté des PME.

Aujourd'hui, vendre un produit aux États-Unis, cela veut dire acquitter des droits de douane, c'est le cas dans le textile. Or, d'un vêtement à l'autre, en fonction des tissus, ces taux varient fortement, une complexité difficile à gérer pour "Envie de fraise", une PME française spécialisée dans la vente sur internet de vêtements pour femmes enceintes. Elle vient de se lancer à l'assaut du marché américain. chez "Envie de fraises".

Entre un jean et une robe jersey, on aura pas du tout les mêmes taux de douane. Ca peut être du simple au triple.

L'essentiel des barrières douanières; ce sont les normes, les règles qui diffèrent sur les deux continents. Il faut passer des tests techniques, changer des étiquettes, ça demande de repenser les produits et parfois d'adapter la chaîne de production, rappelle l'économiste Vincent Champain.

Les produits étant les mêmes, les entreprises vont être de plus en plus obligées de faire payer la même chose.

Les consommateurs pourraient bénéficier de la concurrence accrues entre les entreprises. Ce pouvoir d'achat en plus, certains experts l'estiment à plus de 500 euros par personne et par an.

► ► ► RÉÉCOUTER | Questions sur l'Europe, le traité transatlantique

► ► ► RÉÉCOUTER | Là-bas si j'y suis, le traité transatlantique contre les peuples

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.