fin mars les agriculteurs manifestaient contre la baisse du prix du lait, ici devant le siège de Lactalis
fin mars les agriculteurs manifestaient contre la baisse du prix du lait, ici devant le siège de Lactalis © MaxPPP/Ouest France/Jérôme Fouquet

C’est ce que révèle ce lundi le cinquième rapport annuel de l'Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires. Fin mars encore, les agriculteurs menaient des actions, notamment concernant le prix du lait. La FDSEA écrivait alors :

Face au manque de volonté des laiteries, le prix du lait pour les producteurs tombe et ne se relève pas. (...) Nous demandons à bénéficier d'une juste répartition des marges des entreprises laitières.

Le syndicat agricole doit être bien étonné d'apprendre que selon ce rapport, ce ne sont pas les distributeurs les coupables. Si l'observatoire a bien constaté une baisse des prix des matières premières agricoles (- 2,4% en moyenne et - 15% pour le lait, par exemple), les distributeurs n'auraient pas gonflé leur marges pour autant, même si les prix de vente des produits alimentaires ont beaucoup moins baissé que ceux du lait.

D'ailleurs; dans la grande distribution, certains rayons perdent de l'argent systématiquement. Dans ce contexte, industrie et grande distribution jouent le rôle d'amortisseur, selon l'Observatoire.

Un rapport qui pose plus de questions qu'il apporte de réponses à part le fait que les consommateurs devraient accepter de payer plus...

Les explications de Marion L'Hour

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.