préavis de grève des pilotes d’air france du 15 au 22 septembre
préavis de grève des pilotes d’air france du 15 au 22 septembre © reuters

Difficile de s'y retrouver : alors que les pilotes de la compagnie entame leur dixième jour de grève, un record jamais atteint depuis 1998, le gouvernement a annoncé la fin du projet Transavia Europe, qui cristallise le conflit. Une fin pas si évidente... Air France abandonne-t-il ou non Transavia Europe, qui faisait craindre aux pilotes des délocalisations ? Hier le patron d'Air France-KLM lui-même l'affirmait : le projet reste sur la table trois mois, et sans accord, il sera retiré. Mais ce matin, le ministre des Transports et le Premier ministre n'évoquent pas ce délai de trois mois, et affirment que le projet est mort et enterré.

"Transavia Europe est abandonné", assure Alain Vidalies. Même vocabulaire, un peu plus tard pour Manuel Valls. Il dit confirmer la proposition l'abandon des patrons d'Air France. À aucun moment il n'est question de cette échéance du mois de décembre.

Côté syndical, on attend un engagement ferme

Une précaution oratoire, peut-être pour éviter de passer trop ouvertement au bras de fer. Le SNPL, principal syndicat de pilotes, continue de réclamer des garanties sur l’abandon de Transavia Europe.

Car chez Air France, la position officielle ne bouge pas : trois mois de discussion avant l'abandon. À l'heure qu'il est, malgré la pression du premier actionnaire (l'État détient 16% de la compagnie), la porte de sortie au conflit semble toujours lointaine.

Air France : les chiffres de la compagnie
Air France : les chiffres de la compagnie © Idé
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.