Le PDG dénonce un mouvement dont le coût devrait se chiffrer en "dizaines de millions d'euros".

La grève des hôtesses et stewards d'Air France coûtera des dizaines de millions d'euros à Air France, selon son PDG
La grève des hôtesses et stewards d'Air France coûtera des dizaines de millions d'euros à Air France, selon son PDG © AFP / Eric PIERMONT

Le trafic aérien devrait quasiment revenir à la normale demain mardi, au 7e et dernier jour de la grève des hôtesses et stewards d'Air France. Un mouvement à l'appel de deux syndicats, SNPNC FO et Unsa.

La direction comptait lundi maintenir 95% des vols sur les longs courriers et 80% des vols intérieurs et moyens courriers. Mais malgré ces chiffres, 150.000 passagers ont été impactés par ce mouvement de grève du personnel navigant commercial (PNC) qui voulaient "peser sur les négociations en cours concernant les rémunérations et règles de travail"

Les hôtesses et stewards veulent voir reconduire leur accord d'entreprise sur cinq ans, comme c’est habituellement le cas. La direction ne concède qu'un an et demi. Le dialogue au point mort et les syndicats n'excluent pas de déposer un nouveau préavis, estimant que "la direction a fait le choix de la rupture du dialogue social".

Pour la première fois depuis le début du mouvement le PDG d'Air France s’est exprimé.

Invité du journal de 13h de France Inter, Frédéric Gagey, a estimé que le coût de la grève allait se chiffrer en "dizaines de millions d'euros".

"Ce mouvement a notamment comme impact de toucher négativement les résultats économiques", a-t-il ajouté, en confirmant cependant que l'entreprise "devrait rester avec un résultat d'exploitation positif en 2016".

Frédéric Gagey avec Marion L'Hour

"A un moment où les résultats s'améliorent, la direction les gaspille dans un conflit social avec les salariés qui ont déjà fait un effort porté à 20% de gains de productivité", regrette Christophe Pillet du SNPNC-FO, à l'origine de l'appel à la grève avec l'Unsa-PNC.

Le PDG d'Air France a assuré que le dialogue n'était "pas rompu" avec les syndicats, sans pour autant faire état de nouvelles propositions ou rendez-vous salarial.

Infographie Grève à Air France
Infographie Grève à Air France © VisActu
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.