Air France
Air France © CC Vin Crosbie

Alors que plusieurs milliers de salariés d'Air France manifestaient près de l'Assemblée nationale, la direction de la société d'aviation a confirmé, jeudi, lors d'un nouveau CCE, sa décision de supprimer un millier d'emplois en 2016 par des départs volontaires.

Le plan pérsenté ce jeudi, est plus modeste que celui qui avait été rendu public le 5 octobre, qui menaçant 2.900 postes en 2016 et 2017, et donc l'annonce avait été suivie d'incidents et de l'agressions de deux dirigeants d'Air France..

Si donc pour 2016, la direction prévoit de supprimer un millier de postes, les 1.900 postes menacés en 2017 sont toujours suspendus aux accords de productivité que la direction espère conclure avec les pilotes et les personnels au sol.

Les explications de Manuel Ruffez

Pendant la tenue du CCE, dans un lieu tenu secret pendant une partie de la matinée, plusieurs milliers de personnes sesont rassemblées à Paris et des centaines en région pour le maintien de l'emploi et en soutien "aux inculpés".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.