Des départs contraints à Air France sont envisagés
Des départs contraints à Air France sont envisagés © MaxPPP

La compagnie doit se réformer, malgré sesrécents bons résultats. C'est le message délivré vendredi soir par le ministre de l’Économie aux salariés d'Air France.

Le groupe Air France-KLM a affiché jeudi une nette embellie de ses résultats au troisième trimestre -avec 480 millions d'euros de bénéfice net contre 86 millions un an plus tôt- mais sa direction a mis en garde contre un effet conjoncturel, insistant sur une "indispensable" poursuite de la restructuration.

Les syndicats d'Air France estiment que les excellents résultats de la compagnie les exonéraient de plan social ou du moins le rendaient moins urgent. Faux, explique Emmanuel Macron, selon le ministre ces bons chiffres sont en fait un trompe l'oeil.

Emmanuel Macron

Ils sont à la fois le résultat des premiers efforts faits et d'un environnement de marché, en particulier relatif au coût du kérosène, qui est plutôt favorable. Ils n'exonèrent surtout en rien des efforts à faire, compte tenu de la concurrence des compagnies à bas coût et de certaines compagnies du Golfe.

Cette annonce intervient alors que les discussions doivent reprendre la semaine prochaine avec les différentes catégories de personnels pour mettre en place un nouveau plan "Perform". Des négociations qui avaient échoué début octobre notamment sur la question de l'augmentation du nombre annuel d'heures de vol des pilotes pour un salaire égal. La compagnie a alors présenté un plan de restructuration sur 2016 et 2017menaçant 2.993 postes.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.