Airbnb
Airbnb © MaxPPP / Julio Pelaez

Une économie grise" qui menace des milliers d'emplois partout en France. Voilà ce que pensent les hôteliers français des sites de partage comme airbnb. Tout le monde peut y louer des chambres, très souvent sans payer des taxes.

Quatre cents mille chambres sont proposées partout en France par des particuliers, mais pas seulement : il y a de plus en plus des professionnels sur ces sites. Des professionnels qui contournent les réglements existants pour les hôtels.

Les hôteliers se mobilisent donc contre cette professionalisation et demandent aux politiques de se saisir de ce vide juridique. Leurs organisations professionnelles réclament des mesures de transparence, comme Laurent Duc , le président de la branche hôtellerie de l'Umih, Union des métiers de l'industrie hôtelière, interrogé par Alexander Moritz

Derrière "je vous reçois chez moi", vous pouvez avoir des gens qui ont jusqu'à 600 appartements

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.