eads se rebaptise airbus
eads se rebaptise airbus © reuters
**La commande japonaise est une grande victoire pour Airbus car le pays était la chasse gardée depuis des décennies du rival américain Boeing.** Le contrat porte sur 31 avions A350 au prix catalogue de 9,5 milliards de dollars et 25 supplémentaires en option. Le prix catalogue est cependant toujours bien plus élevé que celui réellement consenti aux compagnies en fonction des conditions des commandes. "Le Japon est l'un des plus importants marchés au monde ", a déclaré à la presse Fabrice Brégier, le dirigeant d'Airbus. _Les salariés d"Airbus sont évidement satisfaits, même s'ils ne connaissent pas encore les conditions de cette vente en termes de prix ou de transfert de technologie . A Toulouse Frédéric Bourgade_
L'A350 d'Airbus doit entrer en service l'an prochain et il dispose déjà d'une liste de clients non négligeable sur plusieurs continents, avec Cathay Pacific, Singapore Airlines, Qatar Airways, Emirates Airlines et Deutsche Lufthansa. ### L'A350 était opposé au Boeing 777X, le futur modèle de l'américain Boeing domine le marché aéronautique japonais avec une part de marché de plus de 80%, grâce entre autres à ses liens avec les équipementiers aéronautiques locaux et aux relations politiques et diplomatiques entre Washington et Tokyo. Mais les retards accumulés par son modèle 787 "Dreamliner", immobilisé plusieurs mois au début de cette année pour des problèmes de batteries, ont terni l'image du constructeur américain et mis en doute sa capacité à honorer ses commandes à temps. Boeing s'est dit "déçu" de la décision de JAL, tout en ajoutant la respecter. La prochaine manche du match Airbus-Boeing au Japon concernera l'autre compagnie, ANA, qui doit commander prochainement environ 25 avions en vue du renouvellement de sa flotte de Boeing 777 à partir de 2020. La compagnie continue d'étudier le 777X et l'A350, a déclaré un porte-parole.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.