arnaud montebourg va rencontrer general electric au sujet d'un rapprochement avec alstom
arnaud montebourg va rencontrer general electric au sujet d'un rapprochement avec alstom © reuters
**Le ministre de l'Économie Arnaud Montebourg a confirmé mardi avoir saisi l'Autorité des marchés financiers du dossier Alstom, dont la branche énergie est la cible de l'intérêt de General Electric et de Siemens.** "Je donne instruction à l'AMF (Autorité des marchés financiers) d'assurer l'égalité stricte entre l'offre de General Electric et de Siemens. Le gouvernement prendra les moyens nécessaires pour défendre les intérêts de l'État", a annoncé Arnaud Montebourg. Car selon lui : > Il n'y a pas que des intérêts financiers dans ce dossier, il y a aussi des intérêts industriels, sociaux et humains. Le gouvernement a bien l'intention de défendre les intérêts de notre pays. **Décryptage à Bercy de Véronique Julia, journaliste au service économie de France Inter :**
Le ministre de l'Économie a par ailleurs reçu ce mardi matin les syndicats du groupe Alstom. Le gouvernement s'inquiète notamment du sort de la branche transport d'Alstom, qui fabrique les TGV mais est en difficulté et que ni GE ni Siemens ne semblent, à ce stade, envisager de reprendre. ►►► **ALLER PLUS LOIN | [Alstom se donne 48h pour choisir en GE et Siemens](http://www.franceinter.fr/depeche-alstom-se-donne-48h-pour-choisir-entre-ge-et-siemens)** François Hollande s'est efforcé lundi de se poser en arbitre en recevant tour à tour le président de GE, Jeff Immelt, le patron de Siemens, Joe Kaeser, et Martin Bouygues, PDG du groupe éponyme et premier actionnaire d'Alstom. "L'Etat a forcément à dire son mot parce qu'il est celui qui (...) commande à l'entreprise un certain nombre d'achats dans des secteurs tout à fait stratégiques", a déclaré lundi le président français.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.