La Commission européenne estime que c'est le montant trop perçu de 2003 à 2014 par le géant américain, via son système d'optimisation fiscale en Irlande.

Apple écope de la plus grosse amende jamais prononcée par la Commission européenne
Apple écope de la plus grosse amende jamais prononcée par la Commission européenne © Reuters / Suzanne Plunkett

La Commission européenne n'avait jamais réclamé autant à une entreprise ou à un groupe d'entreprise. Mais le système mis en place par Apple pour éviter de payer trop d'impôts en Europe l'a poussée à prendre des mesures drastiques... En attendant, sans doute, de s'en prendre à d'autres géants comme Starbucks ou Amazon. Dublin a annoncé qu'elle ferait appel de cette décision, qui pourrait créer un dangereux précédent pour l'économie de ce pays qui a attiré de grandes entreprises par sa politique fiscale avantageuse.

Les États-Unis avaient déjà exprimé leur inquiétude avant l'annonce de la Commission, accusant Bruxelles de vouloir pénaliser en priorité les entreprises américaines qui réussissent en Europe. Le fabricant de l'iPhone a négocié avec l'Irlande le maintien d'emplois dans son centre de Cork, en échange d'une domiciliation sur le sol irlandais de dizaines de milliards de dollars imposables.

Apple a également annoncé sa volonté de faire appel de la décision, estimant qu'elle aurait "un effet profond et néfaste sur l'investissement et la création d'emplois en Europe".