Apple
Apple © CC Slorp

Après la grève de septembre, lors de la sortie de l'iPhone 5, pour l'obtention de tickets restaurant, notamment, cette fois l'entreprise à la pomme est poursuivie aux Prud'hommes mercredi après-midi à Paris.

Un employé de l’Apple Store Opéra a décidé d'agir en référé pour "non respect de la législation relative au travail de nuit". Il se plaint de devoir finir sa journée à 22 heures, un jour sur quatre. Un horaire d’autant plus difficile qu’il habite en grande banlieue.

La direction ne lui a pas donné le choix. C'est ca ou la porte, raconte ce salarié, délégué syndical qui a pourtant préféré conserver l’anonymat. Selon lui, certains de ses collègues bosseraient encore plus tard que lui.

Alors que tout travail entre 21 heures et 6 heures est considéré comme du travail de nuit, il s’étonne qu'aucun accord d'entreprise ne prenne cela en compte chez Apple, d’autant qu’un texte pourrait prévoir des contreparties pour ce travail tardif imposé.

Les explications de Véronique Julia

La saisine des Prud'hommes est une première étape. Le syndicat Sud poursuivra également Apple dans 15 jours, devant le tribunal de Grande instance.

La decision des Prud'hommes, attendue jeudi après-midi, a été reportée à vendredi.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.