La 55e édition du Salon de l'agriculture, qui s'achève ce week-end, a accueilli 670 000 visiteurs, soit 50 000 de plus qu'en 2017. Des visiteurs qui avaient boudé le salon au lendemain des attentats du 13-Novembre 2015.

Avec plus de 670 000 visiteurs, le SIA 2018 est un très bon cru pour les organisateurs.
Avec plus de 670 000 visiteurs, le SIA 2018 est un très bon cru pour les organisateurs. © AFP / GERARD JULIEN

Le record de visites de 2014 n'a pas été atteint (703 000), mais la 55e édition du Salon de l'agriculture a rempli tous les objectifs des organisateurs. A la fermeture des portes ce dimanche soir, 670 000 personnes ont arpenté les allées du Parc des expositions, Porte de Versailles à Paris, au milieu des stands, des vaches et des cochons.

Jean-Luc Poulain, président du Salon international de l'agriculture (SIA) s'en est félicité, d'autant plus que l'objectif fixé cette année était de 650 000 visiteurs. En 2017, le SIA avait recensé 620 000 visiteurs, 611 000 l'année précédente, deux années sur lesquelles planait le spectre des attentats perpétrés à Paris et en Seine-Saint-Denis le 13-Novembre 2015.

Jan-Luc Poulain s'est également satisfait du bon déroulement du Salon, sans heurts ni manifestations violentes et avec des dialogues constructifs entre les acteurs du monde rural et le gouvernement.

"Quand je rencontre les agriculteurs, ils me parlent de plein de choses autres que le glyphosate et le Mercosur"

Comme chaque année, le salon a vu défiler beaucoup d'hommes et femmes politiques : 40 "visites officielles" ont été comptabilisées par les organisateurs, à commencer par le président de la République Emmanuel Macron, qui a battu tous les records en y passant plus de 12 heures, le jour de l'inauguration.

Après avoir déclaré dans la presse qu'il ne se rendrait pas au salon, le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a finalement fait le déplacement mardi Porte de Versailles où il a notamment rencontré la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert.

"J'ai trouvé l'accueil excellent, très respectueux", a pour sa part déclaré le Premier ministre Edouard Philippe à l'issue de sa visite de jeudi. "Je trouve ça trop réducteur que d'aborder tout par le biais de la pathologie. Regardez la pêche ! Ça va bien et personne n'en parle ! Quand je rencontre les agriculteurs, ils me parlent de plein de choses autres que le glyphosate et le Mercosur. Ils me parlent de montée en gamme, de diversification, etc...", a-t-il ajouté.  

Le salon est également la vitrine de l'agriculture française, avec la venue de 68 délégations étrangères, selon les organisateurs.  La prochaine édition du salon de l'Agriculture aura lieu du 23 février au 3 mars 2019.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.