Le site de réservation booking.com assigné en justice
Le site de réservation booking.com assigné en justice © Radio France

Le ministère de l'Economie accuse le site de réservation d'imposer des conditions, notamment financière, "déséquilibrées", aux hôtels.

Cette décision fait suite à une enquête de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Un communiqué publié mardi soir par le Ministère de l'Economie, explique :

les clauses figurant dans les contrats de Booking interdisent notamment aux hôteliers de proposer directement aux consommateurs des tarifs plus attractifs que ceux qu'il propose sur son site. Les hôteliers perdent ainsi une opportunité de concurrencer Booking et de reprendre le contrôle de la relation avec le client.

Cette pratique nuit, selon le ministère, à la fois à la compétitivité du secteur hôtelier et aux consommateurs.

La principale organisation patronale de l'hotellerie l'Umih, avait lancé une pétition sur internet destinée à tous les acteurs de la profession, pour dénoncer les commissions "excessives" réclamées par les sites de réservation d'hôtels.

Les explications d'Etienne Monin

target="_blank" href="http://www.franceinter.fr/#"> LecturePartager

C'est la deuxième fois que le Gouvernement assigne en justice une centrale de réservation en ligne

En novembre dernier, c'est Expedia qui avait ouvert le bal, au motif que ses "contrats comportaient des clauses entravant significativement la liberté commerciale et tarifaire des hôtels".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.