Arnaud Montebourg chez Rio Tinto
Arnaud Montebourg chez Rio Tinto © MaxPPP/Thierry Guillot

L'usine Rio Tinto à Saint-Jean-de- Maurienne, en Savoie, où s'est rendu hier Arnaud Montebourg, ce sont 525 emplois directs et1500 indirects pour ce site de fabrication d'aluminium.

L’industriel anglo-australien souhaite se débarrasser du site depuis plus d’un an. Un processus de reprise est en cours entre Rio Tinto et le groupe allemand Trimet .

Le gouvernement "n'acceptera pas la fermeture de Rio Tinto" dit le ministre du redressement productif. Arnaud Montebourg est donc venu mettre la "pression" pour que tout cela aboutisse avant fin juin. Les élus locaux se sont dits optimistes après les assurances du ministre du Redressement productif.

La Banque publique d'investissement (BPI) participe au tour de table financier et pourrait réaliser là l'une de ses premières missions.

Reportage à Saint-Jean-de-maurienne de Marion L'Hour

Selon l’intersyndicale, sans solution d’ici l’automne, l’usine serait condamnée à fermer.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.