arnaud montebourg juge ineluctable la fermeture du site psa d'aulnay-sous-bois
arnaud montebourg juge ineluctable la fermeture du site psa d'aulnay-sous-bois © reuters
PARIS (Reuters) - Le ministre français du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a jugé mardi inéluctable la fermeture du site du constructeur automobile PSA Peugeot Citroën à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). "En tout cas nous n'avons pas trouvé d'autre solution", a-t-il déclaré sur RTL. "Aujourd'hui, nous ne savons pas faire autrement." L'Etat a cependant demandé un "reformatage" du plan social, qui concerne quelque 3.000 salariés, afin de limiter le nombre de licenciements, a ajouté le ministre. "Nous demandons à PSA que personne d'Aulnay et de Rennes (...) n'aille à Pôle Emploi (...) c'est-à-dire qu'on trouve des mesures de réindustrialisation sur les deux sites pour qu'il n'y ait pas de rupture du contrat de travail", a-t-il précisé. Quelque 1.400 emplois sont menacés sur le site PSA de Rennes. Arnaud Montebourg a estimé que le groupe avait "trop tardé" et "dissimulé" la réalité de sa situation. "La conséquence maintenant c'est qu'on est obligé en effet de prendre des mesures de redressement", a-t-il dit. Emmanuel Jarry
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.