arnaud montebourg, ministre de l'économie
arnaud montebourg, ministre de l'économie © reuters

C'est dans un discours de politique générale que le ministre de l'économie Arnaud Montebourg a dévoilé ses priorités pour les prochains mois. Arnaud Montebourg estime que les économies budgétaires doivent servir à faire baisser le déficit et les prélèvements sur les ménages et les entreprises.

30 mesures, voilà le programme du ministre de l'économie pour la rentrée. Arnaud Montebourg souhaite, grâce aux économies budgétaires, "reverser 6 milliards d'euros aux Français" selon une "règle des trois tiers". Un tiers pour baisser la dette publique. Un tiers pour faire baisser les impôts des ménages. Un tiers pour diminuer les prélèvements sur les entreprises.

La fibre optique, les ports, les barrages

Estimant que le redressement économique de la France passe par les "investissements dans les infrastructures", Arnaud Montebourg ne propose ni plus ni moins qu'une politique de grands travaux. Le ministre veut de meilleures dessertes pour les ports, de nouveaux barrages sur les fleuves, et un investissement massif pour équiper les ménages de la fibre optique.

"Mettre fin aux monopoles"

Autre cheval de bataille du ministre de l'économie et du redressement productif : les monopoles. Arnaud Montebourg veut également s'attaquer aux professions et secteurs réglementés: huissiers, greffiers des tribunaux de commerce, auto-écoles ou encore prothésistes dentaires.

Le ministre a tweeté son discours

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.