Sur le salon qui s'est achevé dimanche soir, les ventes de ZOE, le modèle électrique de Renault, ont quasiment rattrapé celles de la Clio, leur best-seller. Signe des temps ?

La nouvelle version de la ZOE, voiture 100 % électrique de Renault, a fait tourner des têtes
La nouvelle version de la ZOE, voiture 100 % électrique de Renault, a fait tourner des têtes © Maxppp / Vincent Isore

Ce n'était pas le premier Mondial pour la petite ZOE, mais c'est sans doute celui où elle s'est le plus fait remarquer. Dans le hall 3, les visiteurs pouvaient faire des essais de véhicules électriques et en revenaient souvent enchantés : silencieux, meilleure pour l'environnement, moins coûteuse sur le long terme... Une des conséquences directes, c'est que certains ont même craqué. Renault assure que cette année, sur le salon, les ventes de ZOE taquinent celles de l'indéboulonnable Clio. Chez Renault d'ailleurs on ne cache pas sa satisfaction.

Confirmation du commissaire général du Mondial de l'automobile, Jean-Claude Girot. Pour lui, l'enjeu, c'est l'autonomie. Elle augmente régulièrement, et permet aux voitures électriques de séduire les visiteurs. Depuis la dernière édition du salon, les ventes de véhicules électriques en France ont presque triplé en volume, même si elle ne représentent encore qu'un peu plus de 1% du marché.

Mais les constructeurs le disent : le développement ne dépend pas que de nous, encore faut-il installer plus de bornes de recharge.

Cette année, le Mondial de l'automobile a rassemblé plus d'un million de visiteurs. Le Mondial de l'automobile de Paris a fermé ses portes hier soir après 15 jours au parc des expositions de la Porte de Versailles. Une fréquentation en légère baisse par rapport à 2014 (le Mondial a lieu tous les deux ans), mais le salon de Paris reste le plus fréquenté au monde.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.