Il existe encore des disparités de formation ou d'équipement entre les Français en matière de numérique. Ceux qui ne sont pas formés voudraient l'être. Ceux qui utilisent internet voudraient que leurs données soient mieux protégées.

En France l'utilisation du smartphone s'est généralisée, en complément d'une ligne de téléphone fixe
En France l'utilisation du smartphone s'est généralisée, en complément d'une ligne de téléphone fixe © AFP / BERTRAND GUAY

Sans surprise, le Baromètre du Numérique 2017 montre le recul de l'utilisation des ordinateurs au profit des smartphones. 

Alors qu'en moyenne, 48% des Européens ont recours à internet pour contacter les services publics, la France arrive au 8e rang derrière les pays nordiques (88% au Danemark), mais devant l'Allemagne (55%) ou le Royaume-Uni (53%).

Reste qu'en 2017 en France, 12% de la population âgée de 12 ans et plus, soit 7 millions de personnes, ne se connecte jamais à internet.

Les Français considèrent Internet comme indispensable
Les Français considèrent Internet comme indispensable / Agence du Numérique, ARCEP, CGE

Internet et le numérique créent des frustrations

Les Français souhaitent s'approprier les outils numériques
Les Français souhaitent s'approprier les outils numériques / Agence du Numérique, ARCEP, CGE

On note dans cette étude sur les usages du numérique que 63% des adultes déclarent ne pas profiter pleinement des opportunités offertes par le numérique dans leur vie professionnelle. 

L'an dernier, 40% étaient inquiets à l’idée d’accomplir des démarches en ligne, toujours plus nombreuses, même si de manière générale, les utilisateurs des services administratifs en ligne trouvaient cela simple et efficace. 

Désormais, il semble que les Français ressentent le besoin d'être mieux formés ou accompagnés pour s'approprier les outils numériques. Ainsi 76% des Français se disent prêts à adopter de nouvelles technologies ou services numériques. 

La sécurité des données en question

59% des personnes interrogées auraient déjà renoncé à un achat en ligne
59% des personnes interrogées auraient déjà renoncé à un achat en ligne © AFP / Agence du Numérique, ARCEP, CGE

Le manque de confiance dans la protection des données personnelles constitue un frein pour l'usage d'internet. 

L'étude 2017 relève que 33% des Français sont vigilants sur cette question, les 18-24 ans étant les plus inquiets à ce sujet (40%).  

Les internautes se montrent plus vigilants dans leurs usages de l'internet. 69% d'entre eux ont par exemple renoncé à installer une application afin de protéger leurs données personnelles et 34% ont pris des dispositions en souscrivant à un service de sécurisation des paiements en ligne.  En particulier, les réseaux sociaux n'inspirent pas confiance à 3 Français sur 4. 

66% des répondants ont déjà renoncé à publier ou ont supprimé un message pour protéger leur vie privée.  

Si 61% des Français ont déjà effectué un achat en ligne (+1 point par rapport à l'année dernière), le manque de sécurisation des paiements est toujours perçu comme un frein : 59% des personnes y auraient déjà renoncé par manque de confiance au moment du paiement. 

27% des personns interrogées utilisent encore le téléphone fixe tous les jours
27% des personns interrogées utilisent encore le téléphone fixe tous les jours / Agence du Numérique, ARCEP, CGE

Cette enquête a été réalisée par le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc), en face-à-face auprès d'un échantillon de 2 209 personnes représentatives de la population française, âgées de 12 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.