Le gouvernement envisage de lever les restrictions sur l'emploi des 15 à 20 000 Roms vivant en France. Malik Salem-kour, du collectif Romeurope, répond aux questions de Manuel Ruffez sur les conséquences pour l'intégration et un éventuel "appel d'air".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.