"la bonne finance est notre amie", dit michel sapin
"la bonne finance est notre amie", dit michel sapin © reuters

Le ministère des Finances est dépassé par la lutte contre la fraude fiscale, qui a rapporté dix milliards d'euros à l’État en 2013. Cette année, 29 000 demandes de régularisation ont été effectuées auprès du fisc, mais il manque des fonctionnaires pour traiter ces dossiers.

Bercy est victime de son succès. La fraude et l'évasion fiscale sont affichées comme une priorité. 29 000 demandes de régularisation ont été déposées cette année, mais seulement quelques 2 000 dossiers ont été traités. Le ministère des Finances, débordé par cet afflux, doit donc trouver des inspecteurs supplémentaires. 75 fonctionnaires, qui travaillent dans d'autres services, ont été appelés en renfort. Le syndicat Force Ouvrière dénonce une réorganisation pour pallier les suppressions de postes passées.

Le reportage de Manuel Ruffez

80% des repentis ont des avoirs en Suisse

michel sapin annonce des régularisations fiscales plus fortes que prévu
michel sapin annonce des régularisations fiscales plus fortes que prévu © reuters

Entre juin 2013 et mai dernier, le service de traitement des déclarations rectificatives (STDR), cellule de régularisation pour encourager les détenteurs de comptes dissimulés à l'étranger à se faire connaître du fisc, avait déjà été destinataire de 23.191 dossiers.

Le montant médian des avoirs à l'étranger détenus par ces repentis s'élève à 400.000 euros. Parmi ces repentis, 80% avaient des avoirs cachés en Suisse, et 7% au Luxembourg.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.