Berlin décide d'interdire les locations de logements entiers sur Airbnb
Berlin décide d'interdire les locations de logements entiers sur Airbnb © MaxPPP

La ville de Berlin part en guerre contre les loueurs Airbnb. A partir du 1er mai, la location de logements entiers via les plateformes Internet pourrait être punie de 100 000 euros d’amende. Les autorités locales veulent lutter contre la flambée des loyers dans la capitale allemande.

Depuis deux ans qu’il habite à Berlin, Alexandre loue chaque été sur la plateforme Airbnb son logement familial dans le quartier de Charlottenburg :

Ça avait l’avantage de garder notre appartement occupé, mais aussi de créer un complément de revenus qui n’est pas négligeable. Pour l’instant on ne comprend pas bien cette mesure (Alexandre, loueur Airbnb à Bruxelles)

Désormais, seule sera autorisée la location d’une pièce dans un logement occupé . Cette décision radicale vise à mettre un coup d’arrêt à la prolifération des locations de vacances.

A l’est de Kreuzberg par exemple, il y a aujourd’hui plus d’offres Airbnb que d’appartements à louer . Les touristes sont bien sûr les bienvenus, mais l’état du marché est tel, en ce moment, que nous avons absolument besoin de rendre des logements disponibles (Rainer Wild, porte-parole de l’association des locataires berlinois).

Pour faire respecter cette nouvelle loi – qui concerne toutes les plateformes du type Airbnb – la ville de Berlin compte sur l’aide des habitants. Un formulaire internet permet même de dénoncer les fraudeurs .

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.