twitter accepte de livrer des données à la justice française
twitter accepte de livrer des données à la justice française © reuters

Twitter vient de soumettre un dossier d'introduction en Bourse. C'est la mise sur le marché la plus attendue du secteur, depuis l'entrée en Bourse plus ou moins réussie de Facebook l'an dernier. Twitter vaudrait plus de 7 milliards d'euros.

C'est évidemment via un tweet, un simple message de moins de 140 caractères, que l'entreprise Twitter a annoncé le dépôt de son dossier à la Securities and Exchange Commission, le gendarme de la Bourse américain.

Un porte-parole de Twitter, qui a confirmé l'authenticité de ce tweet, a refusé d'en dire davantage. Il s'agit de la mise sur le marché d'une entreprise de la Silicon Valley la plus attendue depuis l'entrée en Bourse de Facebook l'an dernier.

D'après une législation remontant à 2012 - le JOBS Act - des entreprises ont le droit d'entrer en Bourse sans être obligées de rendre publiques toutes leurs données financières.

Cependant, les sociétés qui optent pour cette procédure dite confidentielle doivent respecter un certain nombre de critères, dont celui d'avoir un chiffre d'affaires inférieur à un milliard de dollars.

Des millions d'utilisateurs, des milliards de dollars

Le réseau social voit passer 4 millions de messages chaque jour sur son fil, et affirme compter aujourd'hui plus de 200 millions de "twittos" au niveau mondial.

Les précisions de Pierre-Yves Dugua à Washington.

Twitter, aujourd'hui valorisé par des investisseurs privés à plus de 10 milliards de dollars (7,5 milliards d'euros), devrait enregistrer cette année un chiffre d'affaires de 583 millions de dollars, selon le cabinet d'étude eMarketer.

En début d'année, l'achat d'une participation dans Twitter par Blackrock, numéro un mondial de la gestion d'actifs, valorisait l'entreprise à plus de neuf milliards de dollars (6,8 milliards d'euros).

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.