La France lance la deuxième vague de l'éolien en mer. Jean-Marc Ayrault l'a confirmé hier après-midi en clôture de la conférence environnementale, un deuxième appel d'offre sera lancé d'ici la fin de l'année pour le Tréport et au large de l'île de Noirmoutier et de l'Île d'Yeu, en Vendée. La Vendée était pressentie depuis longtemps mais n'avait jamais été retenue jusque là en raison notamment de l'opposition de l'ancien président du conseil général Philippe De Villiers.Aujourd'hui les positions ont bougé mais l'annonce ne fait toujours pas l'unanimité.Marie Bertin (France Bleu Loire Océan)

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.