Plusieurs dizaines de militants de mouvements écologistes ont bloqué ce jeudi après-midi un centre de distribution du géant Amazon, à Bretigny-sur-Orge en Essonne. Ils s’opposent au Black Friday, un évènement commercial. Huit manifestants ont été interpellés.

Blocage du site logistique d'Amazon à Bretigny-sur-Orge par des militants écologistes d'ANV Cop21 et des Amis de la Terre
Blocage du site logistique d'Amazon à Bretigny-sur-Orge par des militants écologistes d'ANV Cop21 et des Amis de la Terre © Radio France / Rémi Brancato

Des bottes de paille, de grandes banderoles, des vieux micro-ondes et des frigos usés. Plusieurs dizaines de militants se sont installés ce jeudi après-midi devant le portail du centre de distribution d’Amazon à Bretigny-sur-Orge, en Île-de-France. Ils se sont allongés sur la paille, puis ils ont formé une chaîne humaine, avant d’être délogés, en milieu d’après-midi, par la police.

Blocage du site logistique d'Amazon à Bretigny-sur-Orge par des militants écologistes d'ANV Cop21 et des Amis de la Terre (Sandy Olivar Calvo, porte-parole d'ANV cop21)
Blocage du site logistique d'Amazon à Bretigny-sur-Orge par des militants écologistes d'ANV Cop21 et des Amis de la Terre (Sandy Olivar Calvo, porte-parole d'ANV cop21) © Radio France / Rémi Brancato

Huit militants écologistes interpellés

Entre 50 et 100 militants des groupes ANV-COP21 et Amis de la Terre manifestent contre le Black Friday, la grande opération commerciale d’origine américaine. Ils critiquent la surconsommation induite par cette journée, et la pollution que représentent les millions de livraisons. Sur l’une des banderoles, on peut lire "Amazon : pour le climat, pour l'emploi, stop expansion, stop surproduction". Les accès aux camions ont été bloqués une partie de l'après-midi, des colis n'ont pu être pas être distribués.

D'autres manifestations contre le Black Friday doivent être organisées par des mouvements comme Extinction Rebellion, Youth for climate ou Attac ce vendredi 29 novembre, partout en France. En début de semaine, la ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne a critiqué "la frénésie de consommation" et la pollution que génère l’événement. Dans le même temps, des députés ont voté pour l'interdiction des campagnes du Black Friday. Ils proposent d'intégrer la publicité du Black Friday aux "pratiques commerciales agressives", passibles d'un emprisonnement de deux ans et d'une amende de 300 000 euros.

Blocage du site logistique d'Amazon à Bretigny-sur-Orge par des militants écologistes d'ANV Cop21 et des Amis de la Terre
Blocage du site logistique d'Amazon à Bretigny-sur-Orge par des militants écologistes d'ANV Cop21 et des Amis de la Terre © Radio France / Rémi Brancato
Blocage du site logistique d'Amazon à Bretigny-sur-Orge par des militants écologistes d'ANV Cop21 et des Amis de la Terre
Blocage du site logistique d'Amazon à Bretigny-sur-Orge par des militants écologistes d'ANV Cop21 et des Amis de la Terre © Radio France / Rémi Brancato
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.