Peu de coups de pouce et une très nette augmentation du prix du gaz... Les portefeuilles ont peu de raisons de se réjouir en ce 1er novembre.

Le prix du gaz a augmenté de 24%, en tout, depuis le début de l'année, sur les tarifs réglementés
Le prix du gaz a augmenté de 24%, en tout, depuis le début de l'année, sur les tarifs réglementés © AFP / Johanna LEGUERRE

C'est d'abord l'augmentation du prix du gaz que l'on retient en ce 1er novembre : +5,8% sur les tarifs réglementés pratiqués par l'opérateur historique Engie. Cela fait +24%, en tout, depuis le début de l'année.

Trois explications à cette augmentation :

  • la hausse du prix des hydrocarbures sur les marchés financiers ;
  • l'augmentation des coûts d'acheminement ;
  • et le poids des taxes qui ne cessent d'augmenter, elles représentent quasiment 30% du prix du gaz, selon l'association de consommateurs CLCV, qui dénonce une multiplication par 12 de la Taxe Intérieure de la Consommation sur le Gaz Naturel depuis 2014.

Pas sûr que les quelques bonnes nouvelles enregistrées pour le pouvoir d'achat, en ce 1er novembre, parviennent à faire oublier cette nouvelle flambée du gaz.  

Les coups de pouce visent des publics très ciblés :

  • les retraites complémentaires sont revalorisées de 0,6% ;
  • l'Allocation Adulte Handicapé versée à plus de 1,1 million de personnes, bénéficie ce jeudi d'un coup de pouce exceptionnel de 5% et passe de 819 à 860 euros par mois pour une personne seule. 

Le 1er novembre c'est aussi le début de la trêve hivernale pour les locataires : jusqu'au 31 mars, ils ne peuvent pas être expulsés de leur logement pour des impayés, sauf exceptions.

Lancement aussi du plan hiver pour accueillir les sans-abris dans des hébergements d'urgence. En plus des 136 000 places d'hébergement d'urgence déjà existantes pendant l'année, l'État ouvrira 14 000 places en cas de grand froid, mobilisables à partir de ce jeudi et jusqu'au 31 mars. Un dispositif d'ampleur similaire à celui de l'année passée.

Tout ce qui change le 1er novembre
Tout ce qui change le 1er novembre © Visactu
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.