L'effort de redressement budgétaire pour 2013dervait être de 37 milliards d'euros, dont 20 milliards en hausse d'impôts. les ménages les plus aisés et surtout les grandes entreprises vont devoir mettre la main à la poche. Bruce de Galzain.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.